Fin du suspense

Après une grosse sieste de repos de garde, Miss Kangourou a enfin vu les résultats de IAC1 à l’arrivée de Choubidou.

BHCG<5UI

Sans surprises, IAC1 est négatif. Elle le savait au fond d’elle même et n’est pas surprise. Voire soulagée d’avoir mis fin au doute qui venait la ronger par moments. C’est Choubidou qui est un peu  beaucoup déçu. Elle va donc aller le chouchouter.

En route pour IAC2 …

Merci pour vous petits mots.

A bas l’Utro-dégueu et ses f*cking symptômes qui servent à rien …

Les DPO devraient être interdits par la loi des PMettes. Non mais allô quoi, on est en 2014 et il faut deux semaines pour savoir si on s’est fait féconder le boule ou pas ??

Miss Kangourou a perdu sa patience, et déteste à présent officiellement l’utro-dégueu. Ce truc, c’est juste une grosse blague pour femme qui veut être enceinte.

Les tiraillements dans le bas ventre, les seins gonflés et douloureux, les sautes d’humeur, les cauchemars la nuit (genre qui font très peur et réveillent les pires phobies). Les écoulements blanchâtres dans la culotte. Le col qui est tout gonflé et postérieur. Et ce depuis 10 jours.

Et tout ça à cause d’un f*cking médoc qui n’a même jamais démontré son efficacité ?? Le labo qui commercialise ce truc doit être un gros sadique qui déteste les PMettes et a voulu inventer un instrument de torture.

La mère de Miss Kangourou lui a demandé où en était sa courbe de température. Miss Kangourou ne prends plus sa température depuis 6 mois, vu que ça lui a servi à rien à part à prouver qu’elle a un plateau de 9 DPO maximum dans ses bébécycles non stimulés. Mais suite à la question de sa maman, ce matin, elle a pris sa température ; 37.1°C. Une température classico-classique de DPO, genre qui veut rien dire. Merci Maman Kangourou.

Du coup, elle s’est demandé si elle ne ferait pas un petit test pipi. Un tout petit, discrétos, qui coûte pas cher. Genre celui qui est interdit et bien caché dans le tiroir de la salle de bain. Why not ? Et puis elle a repensé à l’article de Flhope, et au risque de faux positif post Ovitrelle. Elle s’est raisonnée. Elle s’est rappelée qu’elle avait promis de never ever encore faire un test pipi. A quoi bon faire un test qui, si il est positif, signifiera juste qu’il reste de l’Ovitrelle, et si il est négatif, ne voudra rien dire à 10DPO ? Elle a donc fait pipi, comme tu te doutes , mais sans sortir de test de la pochette Simplynégatif. Sagement. Sans rien garder du tout, le petit pot est resté vide. Bravo la Miss Kangourou.

Ceci dit, elle a quand même retrouvé ses vieux réflexes d’essayeuse doctissimette débilette pouet pouet, et a « appris » qu’en effet, les cauchemars, les pertes blanches, les seins gonflés, et les contractions utérines sont bien des signes de grossesse. Ainsi que des effets indésirables liés à l’utro-dégueu. Et également des symptomes classiques de SPM. La voilà bien informée, merci les fifiiiiiiiiiiilles novembrettes en C2 qui en ont troooooop marre d’attendre et croisent +++ pour que les vilaines ne débarquent pas, mes nouvelles BFF du jour. Grâce à vous, Miss Kangourou a perdu 30 minutes de sa rédaction de mémoire, et une bonne paire de neurones, again. Elle reviendra vous voir quand même, promis.

Bref, Miss Kangourou devient dingo, fait des loopings sur les montagnes russes, et voudrait juste un petit compte rendu genre : « en direct de votre utérus : Encore raté, votre endomètre se prépare à une sortie cailloteuse et sanguine dans les prochains jours »

Elle ne veut pas de ce suspense qui n’a que 8% de lieu d’être.

Et quant à Choubidou qui la chouchoute comme une femme enceinte et croit bêtement qu’ils seront les winners des JO de la fécondation ce mois ci, ça suffit !

Elle veut juste recevoir sa claque la plus vite possible, pour qu’elle fasse moins mal que si elle se pointe avec du retard. Pour Miss Kangourou et ses cycles trop courts de marde, 10DPO, c’est déjà du retard (encore un effet d’Utropower, sale bête).

Voilà pour le post qui sert à rien, à part à vous communiquer l’état nerveux fortement inquiétant du Kangourou, qui va s’auto hospitaliser d’office à la demande d’elle même en psychiatrie lourde si elle continue à parler à son utérus  🙂

 

Yack partie ! #IAC1

Ça avait plutôt mal démarré ce matin. En effet, Miss Kangourou et Mr Choubidou ont fait les autruches au réveil, comme si c’était un jour normal. Ils ont pris tout leur temps, comme si de rien n’était, et finalement, alors qu’ils étaient bien à la bourre, ils ont réalisé au dernier moment qu’il manquait les photocop’ de pièces d’identité, les sérologies pas imprimées, les formulaires administratifs pas remplis… Le brochure d’info pas lue…

Miss Kangourou étant une psychorigide de l’anticipation habituellement, cette attitude foireuse tranchait franchement avec son style de PMette plutôt stressée. Pas motivée pour un sou le Kangourou. Evidemment il y a eu en plus un accident sur la route, et l’arrivée au labo initialement prévue à 7h30 a été décalée d’une bonne heure de retard, super démarrage.

C’était la première fois que Miss Kangourou accompagnait Mr Choubidou à un labo de recueil, ce labo étant à deux pas du cabinet PMA, et elle a pu mesurer le caractère mégabizarroïde de ce qu’ils étaient en train de faire. Le labo est situé au sous sol de la maternité de la clinique, on y accède par un couloir un peu sombre, au bout duquel il y a une double porte vitrée lumineuse avec « FIV » sur l’une et « PMA » sur l’autre, en énormes caractères, au cas où on aurait un doute sur ce qu’on y fait. Juste avant ces portes, il y a … la chapelle de la clinique ! Fou rire avec le Choubidou, cet endroit semble vraiment adapté à nos causes désespérées, on peut brûler un cierge pendant le recueil 🙂

La secrétaire était évidemment très désagréable, et a incendié un petit couple devant nous, à qui il manquait toute sorte de pièces administratives également. Tous les couples de la pièce ont donc été informés de leur statut de couple PMA en train de faire leur première IAC, comme nous. Vive l’intimité ! La demoiselle a accompagné son amoureux en recueil ensuite.

Le mec faisant son recueil juste avant Choubidou ne vendait pas du rêve, genre le gros cassos bien moche, obèse, odeur de tabac froid, cheveux gras et dents noires. Comme quoi l’infertilité touche bien tous les milieux… Il a fait son recueil en deux minutes, impressionnant non ? La secrétaire connasse devait l’avoir émoustillé. Ok je sors 🙂

Miss Kangourou est restée chastement à lire « Elle Magasine »  pendant que Choubidou faisait sa petite affaire tout seul comme un grand avec son magasine russe, vous accompagnez vos chéris vous ?

Après ce grand moment, Mr Choubidou s’est enfin détendu, rassuré d’avoir assuré sa part du boulot, et a emmené sa tite femme prendre un petit déj’ de princesse en ville (il a découvert le principe de la Carte Princesse, merci Little Wife !) en attendant que ses zozos soient vitaminés et boostés pour prendre place dans l’utérus de Miss Kangourou. Petit moment de détente à deux, pour décompresser un peu, se retrouver, et tenter faire de cette matinée étrange un moment de complicité…

Miss Kangourou et Mr Choubidou ont décidé de partir en vacances une dizaine de jours le mois prochain, loin, très loin… Ca fait près de 10 mois qu’ils ne se sont pas fait de vacances ni même de weekend en amoureux, la faute à la thèse et au mémoire surtout, ainsi qu’aux projets de travaux,  voitures, montage de boîte de Choubidou. Là ça devient vital, ne serait-ce que pour penser à autre chose que thèse et PMA. Du coup, tant pis si la thèse n’est toujours pas soutenue, elle attendra un mois de plus. Et toc ! Destination non choisie, mais ça fait partie du plaisir des voyages que de se projeter chaque jour dans un endroit différent… Bref, enfin un échappatoire de trouvé pour ces prochaines semaines de galère.

Après ce chouette moment d’évasion, ils ont retrouvé Dr Espoir qui a déclaré le sperme de Mr Choubidou parfait, sans en dire plus, mais ça a suffit pour coller un grand sourire sur le visage de Choubidou, tout fier de lui…

Miss Kangourou n’a pas pu s’empêcher de demander si le labo était sûr de ne pas s’être trompé de recueil, vu la tronche du patient suivant (le grosmochegras)… Du coup, fou rire général en pleine action, juste avant l’insémination. Celle ci s’est faite dans la douceur, sans douleurs, à peine une petite gêne, sans vilaine pince de Pozzi tant redoutée (uterus rétroversé).

Elle a ensuite du rester avec le speculum en place 10 bonnes minutes, pour limiter le risque de contractions utérines. Très confortable et classe, l’impression d’avoir un bec de canard coincé dans le frifri. Ce qui l’a fait rire à nouveau… A chaque fois qu’elle rigolait, elle sentait le canard rigoler avec elle et ça aggravait le fou rire nerveux. Sale bête! Donc un yack plutôt drôle finalement.

Miss Kangourou ne se fait guère d’illusions, elle a bien relu les stats dans son formulaire d’information pendant la matinée, et avec un seul follicule on est à moins de 8% de réussite apparemment, voire moins avec une infertilité ovarienne. Pourquoi pas elle, direz vous ? Parce qu’elle n’y croit pas, tout simplement. Elle a peur d’avoir mal à son ptit cœur de kangourou fragilisé par les espoirs déçus, comme ses copinautes qui enchaînent les yacks négatifs depuis qu’elle les suit. Elle s’est fait gronder par Dr Espoir quand elle lui a demandé quel protocole de stim’ ils feraient le mois prochain en cas d’échec. Soit disant qu’elle ne positive pas assez. Elle fait ce qu’elle peut mais tout miser sur 8%  de réussite… ben non en fait, pas envie.

Bien sûr, ce soir, ce sera Poney Time, comme recommandé par Dr Espoir, mais pour le moment, pendant que son utérus contracte vilainement en continu depuis plus de deux heures malgré les spasfons pris avant et après l’IAC, Miss Kangourou n’y croit pas. En tous cas elle est soulagée de ne pas avoir vécu le massacre cervical décrit par ses copinautes, et a bien rigolé. Même si elle n’a pas fait exprès et qu’elle espère ne pas avoir rejeté tous les zozos vitaminés à cause de cette hilarité incongrue 🙂

Merci pour vos petits messages d’encouragement en tous cas !

Petite Pensée à Allison et Miss Infertility, les copinautes yackeuses de ces jours….

Image

Le Follicule gourmand… Echo J12 # IAC1

Petit bilan express du jour:
La kangourou-poulette couveuse a un follicule gourmand et capricieux, qui a mangé tout le gonal et n’a rien laissé pour le 2e petit follicule. Donc bye bye le risque de grossesse gémellaire, finalement un seul beau follicule de 19,5mm, un endomètre tout beau à 9,5mm. Ovitrellisation check (ça fait maaaaaaaaaaal), pour une IAC vendredi matin, youplaboum.
Bio: LH 3,5 et Estradiol 232, c’est bien?
Voilà, c’est un peu express mais Miss Kangourou a un ami très proche très triste et très nouvellement célibataire qui débarque dans 5 minutes à consoler.
Bises les filles!

Image

Les deux petits œufs de la Miss Kangourou… Echo J10 #IAC1

Aujourd’hui, Miss Kangourou a fait sa première écho de contrôle de sa première stim de toute sa vie de PMette (il était temps, depuis le temps!).

Elle avait donc prévu à peu près la culotte adaptée, jolie mais pas sexy (une Culotte Snoopy), le dépoilage récent, la petite tunique un peu longue qui va bien. Merci les filles pour les conseils 🙂

Après une semaine de stim’, avec la joie des piqûres qu’elle fait dorénavant toute seule comme une grande (avec le MagicStylo), elle était très inquiète de voir si ses vilains ovaires avaient entendu l’appel du Gonal 50UI minidose, malgré leur surdité de pépés non appareillés.

En salle d’attente, plein de PMettes sur leur portable, et deux z’hommes (dont Mr Choubidou). Miss Kangourou surfe sur vos blogs, pouffe de rire devant la Little PMette Box de la  Pimpin, et se fait regarder de travers par tout ce petit monde (aucun humour les PMettes du coin, vraiment). Aucune ne jouait non plus à CandyCrush. Miss Kangourou n’arrive pas à couper le son de ce jeu sur son nouveau smartphone tout neuf tout beau (N*xus 5), du coup elle a joué à AngryBirds à la place 😉

Dr Espoir l’accueille avec un grand sourire, elle est vraiment adorable, c’est un plaisir d’avoir une gentille gynéco bien énergique et punchy comme ça. Après ce chouette accueil, petite séance de bitchage contre les abrutis d’incapables de la sécu qui, après avoir perdu la fameuse demande de 100% stérilité (très sympa comme terme), n’ont toujours pas confirmé la réception de la nouvelle demande. Miss Kangourou adore bitcher, et se trouve là un point commun avec sa gynéco 🙂 C’est pas gagné le remboursement de cette IAC ceci dit.

Passage aux choses sérieuses, C’est parti pour le dévoilage de frifri du matin et la petite échoendo, gloups.

Alors, bilan mitigé à J10: Deux beaux follicules, mais seulement à 12,5 et 14mm, et un endomètre triple feuillet mais maigrelet à 6,7mm.
Alors Dr Espoir est bien contente de tout cela, pas inquiète pour un sou vu la précocité de cette écho à J10, elle a prédit une évolution ma-gni-faï-que de ces beaux follicules cette semaine, recontrôle écho prévu mercredi avec PDS, et IAC programmé vendredi normalement!
Elle a insisté sur le risque de grossesse gémellaire, car est convaincue que les deux follicules vont se développer tout pareil. Oui, Dr Espoir est une Mme Irma en plus… Miss Kangourou et Mr Choubidou ont donc confirmé qu’ils étaient tout à fait ok pour une double grossesse, genre tu connais une Pmette qui dirait le contraire? « Oh mon Dieuu, des jumeaux, quelle horreur, on arrête tout, je veux un enfant unique et pis c’est tout! » LOL quoi.
Bref, Miss Kangourou se prend pour une poule couvant ses deux oeufs, est repartie avec des étoiles dans les yeux en imaginant mettre au monde ses jumeaux dans 9 mois… Elle prend bien ses vitamines, levure de bière, mange des fruits et légumes, a stoppé l’alcool, est bien sage. Elle est en train de monter dans les montagnes russes, y croit de plus en plus, alors que le sondage de BAMP d’avant hier l’avait plutôt déprimée : »( La resdescente risque d’être difficile, mais ça, on verra en DPO n’est-ce pas? Ou demain, ça varie tellement d’un jour à l’autre ces sensations…
En même temps, si les IAC ça marchait du premier coup, ça se saurait non?
Voilou pour les petites news du jour! Rendez vous mercredi pour la suite…

Bout de Gras versus Aiguille Perfide … + EDIT: Bout-de-Cellulite le vaincu

Parce qu’elle se doute bien que tu meurs d’envie de savoir comment se passent les piquouzes, Miss Kangourou va tout te raconter…

Dans le monde magique des petits oiseaux qui chantent :

Il est 14h, c’est le premier jour de stim’, Mr Choubidou a commandé le Gonal à la pharmacie, et Miss Kangourou va récupérer le fameux stylo à la pharmacie. La gentille pharmacienne lui tend l’objet tant convoité, Miss Kangourou reconnaît le stylo qu’elle a vu en démo sur papier et sur youtube en boucle cette semaine. Trop Easy, elle ne sent même pas la piqûre, ça lui prends trois secondes, et elle accueille toute fière Mr Choubidou le soir, limite elle attend avec impatience la suivante.

Dans le monde réel moche et gris :

Il est 16h30, Miss Kangourou est méga à la bourre à la pharmacie, elle est accueillie par la pharmacienne grognasse qui a refusé de lui commander le Gonal au téléphone la semaine dernière et a voulu voir l’ordonnance avant (genre elle irait commander des trucs pareils pour le fun !).

Elle réalise alors que le Gonal n’est pas du tout dans le MagicStylo mais sous forme de poudre, de solvant, que les seringues sont réglées pour des doses de 37,5 ou 75 UI mais pas 50UI (et va faire la dose exacte quand il s’agit de millimillilitres… En plus, dans la boîte, il y a que 6 seringues, or Miss Kangourou en a en fait pour 9 jours avec 450UI de Gonal et a donc besoin…de 9 seringues (truc de dingue, les maths).

La pharmacienne grognasse ne comprend pas le souci. Miss Kangourou lui explique. « Oui mais dans le kit il n’ya que 6 seringues, c’est comme ça. » Miss Kangourou lui réexplique qu’à moins de se repiquer avec les mêmes aiguilles (tête effarée de la pharmacienne grognasse), il lui faut réellement un peu plus de seringues et d’aiguilles. La pharmacienne ne sait pas quoi faire pour résoudre ce problème insolvable. Miss Kangourou lui suggère de lui donner d’autres seringues de 1ml, et d’autres aiguilles sous cutanées, elle se débrouillera avec les doses, c’est de toutes façons gradué pareil. La pharmacienne ne comprend pas, lui dit de voir au prochain rendez vous avec la gynéco. Miss Kangourou lui réréréexplique que le prochain rendez vous c’est lundi, à J10, que d’ici là il y aura 7 piqûres….

Finit par laisser tomber, va à l’hosto pendant sa semaine de « congé/mémoire/stats » voler des seringues et des aiguilles en civil, en passant pour une toxico auprès des collègues. L’excuse de la maman diabétique, ça marche pas trop mal d’ailleurs.

Parallèlement, elle tente d’obtenir un rendez vous avec Dr Biostat pour son mémoire, vu que sa directrice de mémoire l’a laissé tombée sur ce coup là. La secrétaire au téléphone : « Alors ce sera un premier rendez vous le 11 février et un retour des résultats 4 semaines plus tard ». Le mémoire doit être rendu le 28 février, avec les résultats et leur interprétation. Miss Kangourou sent la boule se serrer dans la gorge. Tente de négocier avec une petite voix pleine de détresse. Et obtient par miracle un rendez vous pour le lendemain, c’est-à-dire aujourd’hui. Une secrétaire compréhensive, quel bonheur !

Du coup petite soirée à finaliser le recueil de données sur le tableau Excel, pas de retour à l’appart possible, et arrive l’heure redoutée de la piquouze, Mr Choubidou n’étant pas dans les parages pour réaliser le geste tant craint.

Et là, il faut imaginer une petite musique guerrière, genre Christophe Colomb, pour visualiser le duel qui a opposé deux protagonistes : « Bout de Gras », sur le ventre de Miss Kangourou versus « Aiguille perfide », au bout de la seringue remplie du précieux liquide.

Aiguille perfide s’approche de Bout de Gras, qui la regarde de haut et réussit à l’intimider suffisamment pour qu’elle fasse demi tour, et ce plusieurs fois d’affilée…

Elle tente une approche en douceur, et repart aussi vite au dernier moment.

Touche vaguement Bout de Gras, qui la rabroue fermement mais sûrement !

Pendant ce temps, Miss Kangourou tente de se convaincre, respire fort, regarde Aiguille Perfide, essaye de ne pas la regarder…

Bout de Gras gagne encore et toujours !

Après 10 minutes d’intimidations des deux camps, Miss Kangourou renonce, incapable de piquer son bout de gras. Ri-di-cu-le.

Elle repense à un des mots d’encouragement de ses copinautes, to drop sky, qui a dit qu’elle ferait une bonne maman prête à se piquer tous les jours… Pense à son Baby, souffle un grand coup…

Aiguille Perfide rentre dans Bout de Gras. Ouille !! Ca pique et ça rentre pas ! Elle a la peau dure, Miss Kangourou ! Finalement, l’aiguille est entrée, le liquide est délivré, trop facile !

Miss Kangourou 1-  Bout de Gras 0 …

Aujourd’hui, Miss Kangourou s’est dit que ce serait plus facile, qu’elle arrêterait ses gamineries et réussirait sa piquouz genre finger in the nose, trop l’habitude quoi !

Résultat : échec et mat, 10 minutes de galère, une seule tentative de piqûre qui a fait mal mais n’est pas rentré dans la peau (ou plutôt) le cuir du Kangourou…

Heureusement, ce soir… Choubidou est arrivé !!!

Et le Choubidou a réussi sans la moindre difficulté à piquer sa petite femme, malgré les vilains mots qui sont sorti de sa bouche lors de la piquouz (la bouche du Kangourou qui est décidément un animal très vil). Le phobique des aiguilles ne l’est finalement pas tant que ça quand il ne s’agit pas de lui 😉

Bref, Miss Kangourou est une vraie gamine de docteuse flippée des piqûres, qui ferait rigoler n’importe quel diabétique, et va dorénavant faire confiance à son Choubidou pour lui injecter les hormones de la procréation magique. Et veut son MagicStylo la prochaine fois !

Moquez vous les filles, je sais, je fais trop pitié 🙂

RI-DI-CU-LE

EDIT:

Aujourd’hui, Miss Kangourou a retenté sa chance avec la complicité d’Aiguille Perfide pour venir à bout de son souci de piquouz. Elle a été voir sur son cuissot si Bout-de-Cellulite serait plus coopérant que Bout-de-Gras.

Et Victoire!! Bout-de-Cellulite est tout faible, vaincu d’avance, tout mou et beaucoup moins sensible que Bout-de-Gras le warrior! Il s’est donc laissé faire sans rechigner en voyant arriver Aiguille Perfide. C’est donc avec fierté que Miss Kangourou et Aiguille Perfide ont réussi à piquer Bout-de-Cellulite en moins de 2 min, sans faire mal, sans buter sur une peau résistante!!  Même plus peur 🙂

Merci pour les encouragements en tous cas 🙂

C’est partiiiiii