Ma vie de Maman Kangourou (TAG)

Ouh là là, c’est poussiéreux ici, plus d’un an sans avoir écrit ! Reste t’il un petit lecteur caché ?  

La reine étant en manque de mes nouvelles, me voilà de retour 😉

 

1-Présente toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants ? Quels sont leurs prénoms ? Quel âge ont-ils ?

J’ai 32 ans (presque 33) (mais une horloge biologique de 40), suis mariée avec un Choubidou de 33 ans (presque 34) j’ai un Nano synthétique de presque 3 ans et une Tiprout quasi bio de presque 1 an.

 

2-Avant de connaître officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi ?

Pour Nano, on a choisi de ne pas connaître le sexe. Je rêvais d’une petite fille mais avais la conviction de porter un petit mec, comme Choubidou. A tel point que je n’ai pas pensé à regarder le sexe après sa naissance car c’était évidemment un garçon pour nous. Pour Tiprout, au contraire, j’étais perdue et espérais trop fort une petite fille. J’ai fait  tous les tests internet, les trucs de grand-mère, forme du ventre, comparé les HCG, plusieurs échos, je voulais savoir ! en plus cette coquine se cachait. Et quel bonheur de découvrir que notre miracle était bien une petite puce.

 

3-Maman au foyer ou maman au travail?

Maman au travail, à 80% en théorie mais je travaille bien plus que cela. Je suis médecin dans un service très lourd et fais beaucoup (trop) de gardes et weekend. J’ai quand même l’immense chance d’avoir une grande partie de mes mercredis que je passe avec mes petits. Au début ces journées étaient vraiment dures, ayant un Nano très bébé et demandeur qui ne supportait pas de partager sa maman. Maintenant je kiffe vraiment mes mercredis, même si parfois (très souvent) j’envisage de retourner à 100% après une journée « carnage » ! Ce rythme un peu particulier est finalement  parfait pour moi, me donne un équilibre plutôt chouette, ces moments compensant un peu mes absences trop fréquentes.

 

4-As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à tes enfants qui ne te quitte jamais ?

J’ai toujours dans mon portefeuille le bracelet d’identité que portait Nano lorsqu’il a été hospitalisé pour sa sténose du pylore à l’âge d’un mois. Ce moment qui avait été notre toute première séparation reste un souvenir marquant, et regarder ce tout petit bracelet me rappelle la chance que j’ai d’avoir deux petits bouts en parfaite santé.

 

5-As-tu déjà vécu une situation où ton instinct de maman a pris le dessus ?

Comme Margou, le seul truc instinctif que j’ai en moi, c’est probablement l’allaitement, j’ai adoré mes deux allaitements tout autant que j’ai détesté être enceinte.

Sinon j’avoue, je ne crois pas trop à l’instinct maternel, j’ai l’impression d’en manquer souvent et d’être toujours une maman en carton ! Au niveau médical, je file chez mon généraliste que j’aime d’amour au moindre bobo, et je me sens incapable d’évaluer la gravité (ou pas) de mes petits. Je suis déjà allée aux urgences pour une poussée dentaire, oui oui. Et par contre j’ai hésité à emmener mon fils lorsqu’il venait de vomir 10 fois d’affilée à 5 semaines, par peur de déranger pour rien. Mouais. Heureusement, je peux compter sur mon réseau de Milks professionnelles qui m’épaulent au quotidien, elles sont précieuses.

 

6- Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse ?

Un truc plein de pipi séché ? Euh, non merci.

Trop de tests négatifs ou foireux (une inconditionnelle du test trop précoce), plusieurs fausses couches précoces, je suis plus du genre à garder les échos que les tests.

 

7- As-tu du mal à te séparer des affaires de tes enfants ?

J’ai gardé beaucoup de vêtements des petits, pour un petit troisième ou pour les prêter à des futurs neveux et nièces. Je garde quasiment tous les jouets, et je compte les garder très longtemps pour avoir peut être un jour le bonheur de voir mes petits-enfants redécouvrir ces trucs vieillots de 2017 avec autant d’émotion que lorsque je vois mes petits s’éclater avec mes souvenirs d’enfance chez mes parents. (Bon, on est d’accord, les trucs hideux Pat Patrouille s’autodétruisent au bout d’un an hein)

 

8- Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelques temps mais que tu n’as pas encore fait ?

Un joli circuit de train en bois pour mon grand, pour ses trois ans. J’adore et lui aussi.

 

9- On dit souvent que pour un premier enfant, on a du mal à acheter d’occasion. As-tu réagi différemment pour ton deuxième enfant ?

Je suis fan des sites de vêtements d’occasion et des braderies pour enfants ! Aucun souci pour moi, cela me permet d’avoir des vêtements de qualité très peu portés à des prix raisonnables. J’aime bien jouer à la poupée avec mes loulous et varier les look, j’ai toujours 4 machines de retard, ils poussent comme des champignons, et je n’aurais clairement pas le budget qui suivrait si j’achetais tout neuf. Donc je mixe neuf et occaz, et je m’amuse bien. En plus ils sont sacrément canons (surtout ma puce sans cheveux et sans dents), faut bien mettre en valeur leur beauté comme il se doit 🙂

Pas de différence premier-deuxième pour cela, à part que la garde-robe de ma fille est sans doute encore plus remplie, mais c’est normal non ?

 

10- Un fait marquant depuis la naissance de tes enfants à nous raconter ? Qu’il soit heureux ou un peu moins …

La première nuit où tout le monde a dormi. Le 24 mai 2017. Genre la première nuit complète en 2.5 ans. Le bonheur total. Mon grand a mis 2 ans et trois mois à faire ses nuits, et encore, on l’a forcé, sinon on se lèverait encore toutes les nuits je crois. Avec l’arrivée de Tiprout, ce qui était fatiguant mais gérable est devenu invivable, et j’ai bien cru devenir dingue de fatigue avec mon grand qui demandait notre présence 2-3 fois par nuit et ma petite qui ne dormait que collée dans mes bras avec un boob dans la bouche.

Elle nous a fait le cadeau de faire des nuits complètes le jour de ses 6 mois, et depuis notre vie a changé ! Ne jamais sous estimer le niveau de fatigue d’une maman de bébé insomniaque, on ne s’y habitue pas même si on arrête de s’en plaindre au bout d’un moment.

 

11- As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es maman ?

Oui, très très souvent avec mon premier (pour le moment j’ai un modèle « bébé pour les nuls » en numéro 2). Comme l’a si joliment écrit ma copine Mari, on culpabilise énormément de galérer avec un ou deux petit bout si ardemment désirés. Mes petits sont assez rapprochés, cet écart d’âge n’était pas souhaité initialement car on savait très bien que Nano n’était pas prêt, mais mon horloge biologique nous a un peu forcé la main. 

Mon Nano est un petit garçon très sensible, drôle et attachant. Mais c’est également un crampon qui était très anxieux et excessivement demandeur d’attention jour et nuit pendant sa toute petite enfance, et bien davantage lors de ma grossesse et les premiers mois de Tiprout. Régression totale, jalousie, nuits hâchées, c’était dur dur le début. Donc oui, les journées solo avec le bébé en écharpe et le grand jaloux qui enchaîne les crises, ça fait craquer!

Heureusement que les copinautes sont toujours là pour ces moments moins bisounours.

Au final, c’est vraiment super de voir leur complicité naissante après une année difficile. Même qu’on rêve d’un  troisième rapproché…

Mon Nano a grandi et est enfin prêt à être grand frère 🙂

 

12 – Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir ? Ton avis a-t-il changé depuis ?

J’ai toujours voulu une famille nombreuse, 3 ou 4 enfants, venant d’une fratrie de 4. Aujourd’hui on espère fort trois enfants, et autant on a hésité longtemps à se lancer dans l’aventure du petit deuz, autant on pense troisième depuis  la deuxième grossesse. J’avais à peine accouché que je voulais déjà avoir le petit dernier. En plus on a la chance d’avoir une deuxième hyper cool, zen et indépendante, elle nous laisse l’énergie nécessaire à cette aventure.

Donc on n’a pas repris de contraception, j’ai fait deux FCS précoces en juillet et septembre, on continue les essais, et rendez-vous en FIV si pas de gertrudage dans quelques mois car mon IOP ne s’améliore pas avec le temps.

Donc non, on n’a pas changé d’avis, notre famille n’est pas encore au complet, même si on est bien conscients de la chance immense que l’on a d’avoir nos deux super poussins.

 

Voilà pour les petites nouvelles d’une exPMette devenue MILK toujours un peu PMette.

Je nomme Zapette et Carotte, qu’on ne voit pas assez souvent par ici, et qui sont peut-être comme moi cachées mais encore dans le coin !

 

 

 

Publicités

23 réflexions sur “Ma vie de Maman Kangourou (TAG)

  1. Le récit de tes nuits ressemble beaucoup au mien !! Tu veux dire qu’il me reste encore une chance de dormir plusieurs nuits d’affilée d’ici les 18 prochaines années ?
    Bises

    • Tu veux dire que ta grande ne dort pas plus que ta petite ? Ma pauvre, c’est épuisant tout cela. On a fini par laisser pleurer notre grand quand on a touché le fond du bout de l’épuisement. Et il a compris en quelques jours qu’on dort la nuit, et est un très bon dormeur depuis ! Je te souhaite vite de vraies nuits de repos surtout que tes petits sont très rapprochés !

      • Disons que la première semaine après notre retour de la maternité, on tournait à 3-4 réveils par nuit…. chacune !!!! On a vite senti qu’on ne tiendrait pas la cadence, surtout que les journées commencent entre 5h30 et 6h pour Mini-Koala. Depuis, on est à 1 réveil chacune, je m’occupe du Miracle (je l’allaite, pas trop d’autre choix) et le Koala gère les hurlements de Mini-Koala qui refuse d’être seule dans sa chambre tant qu’elle ne dort pas… (depuis une semaine elle dit « À peur » ) Mais même comme ça c’est épuisant.
        La bonne nouvelle c’est que la semaine dernière on a eu une « double nuit » complète. Ça nous a redonné espoir !

        • Et en parents indignes, on a laissé Mini-Koala hurler cette nuit (après avoir remis la sucette 3 fois, donné de l’eau, expliqué, fait un câlin… Minuit -3h, c’était la résistance de notre patience. Ensuite on est passé au plan b)
          On n’a pas plus dormi, mais au moins on a essayé de ne pas plus s’énerver

          • Parfait. Le plan B ne fait pas de mal quand la patience est à bout. Des parents reposés c’est quand même bien mieux pour tout le monde, et ta puce est assez grande pour comprendre qu’on dort la nuit.. courage !

      • J’imagine que tu t’en passerais bien quand même… Ici on dit 3rd time lucky, je te souhaite que la prochaine soit la bonne!

        Ici tout va bien, on verra ce que donnent les nego du brexit, ce que ça change pour nous, mais on a encore 18 mois pour ca… Mais si on devait quitter l’Angleterre, ça sera pas pour un retour en France je pense… On irait voir ailleurs d’abord!

  2. Je suis contente d’avoir de tes nouvelles ☺️💖; je suis vraiment navrée pour tes fausses-couches …😥 je te souhaite une grossesse évolutive très vite ma jolie 😘🍀

      • Merci !💖 Pour l’instant ça va Super, une seule tétée la nuit, j’ai des enfants dormeurs on dirait et je mesure ma chance ! Je profite avant la reprise en janvier car ça va être sport c’est clair (mon mari rentre tard). Je suis contente que ce soit rentré dans l’ordre de ton côté, j’imagine combien ça a dû être éprouvant physiquement et moralement.
        Gros bisous et j’espère lire de très bonnes nouvelles de toi d’ici quelques temps ☺️🌟🤞🏻

  3. Ça fait plaisir d’avoir de tes News! Tes conseils d’allaitement m’avaient bien aidé pour les Warriors (qui auront bientôt 2 ans 😱😳☺️☺️) j’imagine bien le rythme, pas toujours facile! Ici j’ai changé d’hosto, pris un 80%, et je kiffe! (Sauf les WE…)
    Bizbiz!!!

      • Oula non! Pour le moment on en profite, il y a des périodes dures comme en ce moment où warrior doit commencer sa crise des deuzans… alors un bébé, pas tout de suite! On se reposera la question l’été prochain! Et puis c’est quand même encore un sacré protocole à reprendre et suis pas prête à ça!…

        • Tu m’étonnes, vous ne devez pas vous ennuyer j’avoue ! Et oui le protocole c’est un sacré truc en plus. J’appréhende un peu si on doit en arriver là, j’avais été épuisée par les protocoles avec Nano en bas âge et c’était plus light qu’une FIV.
          Profitez bien des poussins et courage pour le terrible two 😨

  4. C’est chouette d’avoir de tes nouvelles! Désolée pour les fausses couches.. Même avec deux enfants en bonne santé, j’imagine que c’est toujours un coup dur. Des bisous

Laissez moi un petit mot, soyez moins timide que moi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s