Et sinon, côté PMA …

Demain, Nano fête ses neuf mois. Comme l’a dit Zappette il y a quelques jours, neuf mois dedans, neuf mois dehors, ça fait tout drôle… Je vais pas vous écrire une nouvelle tartine de combien je suis dingue de mon petit bout, et qu’il est tout craquant et tout (et que c’est le plus beau bébé du monde, si si ! Photo de MILK pour preuve disponible à lamisskangourou@gmail.com 😉 ), vous savez déjà que tout va bien et qu’on est happy comme tout.

Bien que je sois hyper heureuse et consciente de mon immense chance d’avoir vu arriver dans notre vie ce petit rayon de soleil, je ne peux m’empêcher d’avoir plein de relents de PMAttitude. Le coup de fil d’une amie qui m’annonce sa 2e grossesse en C2 ce soir (1ère en C1). Évidemment heureuse pour elle, mais toujours ce pincement au cœur en constatant une nouvelle fois à quel point c’est facile pour certaines. Et pourtant je suis maman, je ne suis pas en période d’essais bébé. Enfin, pas encore. Ça aussi c’est compliqué.

En gros, petit rappel de notre histoire. Deux ans d’essais avec deux FCS, à 5 et 6SA. Bilan d’infertilité : AMH à 1,2ng/ml à 28 ans, écho de comptage folliculaire normale, dysovulation avec phase lutéale courte de 8-9 jours. Donc pas de diagnostic très clair, mais vu l’AMH, je suis classée IOP et RDV PMA avec annonce de quasi stérilité au préalable, argh et merci pour la psychologie. Demande d’agrément en catastrophe et orientation vers le don d’ovocytes. J’avais demandé à l’époque des examens complémentaires pour trouver une cause à cette IOP, et surtout éliminer une endométriose associée car règles extrêmement douloureuses (malaises et vomissements à J1), douleurs lors des rapports, grosse constipation pendant les règles et petits soucis urinaires. Mais ma gynéco avait dit qu’on avait perdu assez de temps, que l’objectif était d’avoir un résultat plutôt qu’un diagnostic, et écho pelvienne et HSG normales. La suite, vous la connaissez : 2 IAC plus tard, un Nano fait son nid dans mon bidon. Dans la foulée je commence le job de mes rêves enceinte, et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Sauf que … Je rêve de famille nombreuse, j’avoue. Oui, j’en rêve toujours. Au moins trois enfants. Et ce n’est pas l’arrivée de notre bout de chou qui nous a fait changer d’avis sur le sujet, bien au contraire.

Sauf que… Je ne peux pas enchaîner une 2e grossesse. Pour des raisons professionnelles.

Premièrement, je n’ai pas tout à fait fini mes études. Il me reste à valider la sur spécialisation, moyennant une année très branchée universitaire, publications obligatoires, et réalisation d’un mémoire équivalent à une nouvelle thèse de médecine. Donc plein plein de boulot, et envie de faire ça à fond pour en finir une bonne fois pour toutes. Et envie de m’impliquer à fond dans mon job un peu, car entre la grossesse, le congé mater, aucuns projets vraiment mis en place pour le moment. Et ensuite, il y a ma collègue/copine. Déjà maman d’un petit bout, obtenu après deux ans d’essais, le mois avant le rdv en PMA … Persuadée qu’elle a galéré car c’était dans la tête car c’est venu quand elle attendait le rdv PMA et qu’elle n’y croyait plus (petit bilan infertilité négatif). Qui est en essais pour le 2e depuis 5-6 mois, sans succès, mais qui ne fera pas de bilan avant 2 ans car … c’est dans la tête ! Et on a globalement reçu le conseil fortement appuyé de nos collègues de ne pas faire de bébé en même temps, car nous ne sommes pas remplacées pendant nos grossesses et arrêts maternité, et donc toutes les gardes de nuits et notre boulot revient au reste de notre équipe, alors que nous sommes déjà en sous-effectif. Donc leur boulot se transforme en cauchemar complet si on est enceintes en même temps. Et ça dure de notre 4e mois de grossesse jusqu’à notre retour. Donc si je fais un 2e avant ma collègue, alors que je rentre de congé maternité, ça va être très compliqué diplomatiquement. Sachant que c’est le job de ma vie …

Donc en gros, je voudrais attendre tranquillou 2016, valider mon diplôme sans nausées ou piquouzes, ne pas passer pour une pondeuse égoïste au boulot, et laisser un an de plus à ma copine pour essayer de faire son bb2. Parfait, tout le monde est synchro. Le seul hic, c’est cette foutue IOP qui me hante. Aurais-je encore des ovocytes dispo dans un an ? Et pour petit dernier dans 3-4 ans? Est-ce que je prends le risque d’attendre pour arranger tout le monde, moi y compris, ou je me lance dans des essais au pire moment professionnel pour tenter de donner un petit frère/sœur à mon loulou ? En prenant le risque de foirer mon mémoire et me faire détester par mes collègues qui se remettent à peine de l’hiver en sous-effectif à 10 gardes par mois que je leur ai imposé car enceinte ?

Bref, je suis toujours fâchée contre cette infertilité de marde qui m’empêche de profiter sereinement de mon bébé en attendant tranquillement que l’envie du 2e se pointe, à un moment peut être pas idéal mais au moins souhaité et pratique. Du coup, j’ai décidé de faire un petit contrôle pour voir où j’en suis deux ans plus tard.

Tout cela pour dire :

Demain, J3, et bilan complet de réserve ovarienne prescrit par moi-même : AMH, LH, FSH, Inhibine B et échographie de CFA. Donc première endochattalisation depuis mon vêlage. Juste pour savoir si il y a urgence à foirer ma carrière pour tenter de faire un petit numéro 2, ou si j’ai un sursis de quelques mois pour profiter de Nano et boucler mes obligations universitaires.

Comme dirait Titounett, ce sont des problèmes de riches, et je suis la plus heureuse du monde d’être maman. Je ne vivrai plus jamais la PMA de la même manière, et je serai forcément plus zen par rapport à la suite de nos aventures, ayant déjà eu une chance immense. Mais je reste une pmette aigrie dans un coin de mon cœur qui aimerais bien que DNLP lui fiche la paix une bonne fois pour toute. Qui rêve toujours de sa famille nombreuse et de voir ses enfants se chamailler et grandir ensembles.

Et rien que l’idée de refaire un bilan et un examen gynéco me fiche la boule au bide. Bref, pourvu que mon AMH soit remontée, que le diagnostic initial soit erroné, que je n’ai qu’une simple dysovulation ou une IOP stable. D’ailleurs depuis mon retour de couches, je n’ai plus de règles douloureuses. Je ne les sens même pas arriver, d’où des accidents de culottes couleur walking dead car cycles un peu irréguliers. Donc j’en ai déduis que si j’avais une endométriose auparavant, ma grossesse l’avait guérie (comme 30% des endométrioses légères). Que je ne suis donc plus infertile. CQFD. Je croise pour que ce raisonnement crédule devienne une réalité !

Je m’excuse d’avance si cet article parait celui d’une petite fille égocentrique et gâtée. Je ne savais juste pas à qui d’autre parler de ces craintes et réflexions…

Et sinon, bienvenue à la petite Starsky ❤ !!

Publicités

70 réflexions sur “Et sinon, côté PMA …

  1. C’est clair que même avec un petit bout dans les bras, c’est dur de laisser passer le temps sans penser à la suite du parcours (quand on souhaite d’autres enfants)…

  2. Ce sont des questionnements tout à fait légitime. Meme si Nano est là ton désir de maternite n est pas totalement assouvi. Ce qui est compliqué dans ton cas c est la gestion du boulot et la maternite « rapprochée », j espère que le bilan t aiguillera vers une décision pas facile à prendre dans les 2 sens. Je croise pour ton bilan. Bisous ps : as tu reçu mon mail ?

    • Oui, j’ai reçu ton mail, merciiii! Je te réponds très vite (un peu de retard dans tout cela)
      Toi aussi ça semblait compliqué la gestion boulot/désir de bb. Ton nouveau boss sait déjà? Bisous

      • Oula non tant que j ai pas passé le 3ème mois je ne dis rien car une fois annonce Ca en est finit pour moi dans cette boite mais contrairement ce n’est pas le job de ma vie (je comptais partir quand je suis tombée enceinte). Des bisous

  3. J’espère que le bilan te rassurera! Ma Gyneco me disait que l’AMH n’était pas aussi fiable que le comptage folliculaire. C’est pas facile de concilier envie de famille, pma et boulot. C’est vrai que les copines enceintes en C1 c2 peuvent se payer le luxe de programmer tout ça, ce n’est pas notre cas…

  4. Bonjour,
    J’espère que ma question n’est pas trop bête… Mais tu ne peux pas congeler tes ovocytes en prévision ?

    • J’y ai pensé, mais en France non et en Belgique c’est très cher. Et ça ne garantit en rien une grossesse en plus. Donc on y pensera peut être par la suite mais on ne peut pas financièrement pour le moment. Mais non, pas bête du tout 🙂

  5. C’est tellement normal de te poser toutes ces questions, avoir l’impression que le temps peut jouer contre soi est assez oppressant… Et toujours l’éternelle question : travail ou famille? Moi aussi je me la pose, même si je ne vis pas les mêmes enjeux pro!
    Le fait que tes règles ne soient plus douloureuses est bon signe je pense aussi, en tout cas je croise fort fort les doigts pour que le bilan soit bon!!!!
    Tu m’enverrais des photos de Nano? 🙂

    • Oui, l’éternelle question.. Dans tous les cas, infertile ou pas, au delà de 2 enfants, dans mon boulot, c’est compliqué. Je rêve de 4 loulous 🙂
      Ok pour les photos, je t’envoie ça !

      • Ah oui donc forcément à un moment donné tu vas devoir faire un choix?
        Dans mon job plus de deux enfants c’est compliqué aussi, mais je sais que je ne ferai pas ce travail toute ma vie et j’ai vraiment envie d’avoir 3 enfants… alors on verra!
        Merciiiiii pour les photos!!

  6. Mon minus n’a pas 2 mois et pourtant j ai toujours ce rêve de famille nombreuse en tête et donc la « suite » aussi… Tout ça pour dire que tes questions sont bien légitimes et j’espère que le bilan te permettra d’avoir un peu de repis… Grosses bises

    • Oh, petit bonhomme ! C’est l’âge des sourires tout mignons 🙂
      Ben oui, on pense à la suite, un rêve de famille, même en pma, ça reste une famille « complète ». Et tant que la famille n’est pas finie, on ne passe pas complètement à autre chose.

  7. Sur dur de faire le programme en fonction du travail… Et je le comprends d’autant plus dans nos métiers… Mais tu as déjà réussi à mener ta grossesse, ton allaitement et ton Nano avec le travail et les gardes, donc fais toi confiance! Et les patrons quoi qu on en dise, savent bien que des femmes de 30 ans au travail vont faire des petits! Alors qu’ils assument! (C est ce que ma chef me dit toujours! Elle a tellement raison!)

    • Tu es médecin aussi ? Quelle spécialité ? Ben oui, les chefs le savent bien. Mais en réa, féminisation+++ et vague de départs en retraite => remplacement de veux PH mâles qui faisaient 6 gardes par mois par des nenettes de 30 ans. Les mecs sont devenus une denrée rare et convoitée 🙂

        • Ah oui en effet ! C’est pas compatible avec une grossesse gémellaire. Je me dis parfois que c’est bien dans notre boulot d’avoir des jumeaux, ça fait une grossesse de moins, même si l’arrêt est plus long 🙂
          Tu es en arrêt définitif du coup ?

          • Je vois la Gyneco demain. Je suis en vacances vendredi et elle doit m arrêter des mon retour de vacances, ça va être un peu long tout ça! Mais je vais en profiter pour dor-mir!

  8. Non, pas de choix, si par bonheur va fonctionne, je ferai au moins mes trois loulous, en essayant de laisser un peu de temps entre deux grossesses pour mener à bien des projets et laisser les autres faire leurs bébés ! Après, il y a toujours l’excuse du bébé pas prévu au pire 🙂

  9. Les Ogritons à peine démoulés, on me disait « c’est bon vous êtes en place là avec un gars et une fille », que je retroplanifiais déjà la pose-dépose du stérilet et le retour en pma… alors je te comprends ♡ (cte classe quand même, l’autoprescription !)

    • Ben c’est pratique oui, ça fait débloquer la nana du labo, mais ça ne rembourse pas l’AMH qui vaut un bon petit resto 🙂
      Ici on m’a parlé du 2e dés le démoulage alors que les points de suture étaient encore en place 🙂
      Merci de comprendre ! Et donc, le retour en pma pour la deuxième fournée gémellaire, ce serait pour ? 😉

  10. Je te comprends parfaitement. Meme longueur d’ondes et mêmes difficultés pour articuler vie professionnelle et envie de famille nombreuse.
    Je t’envoie un mail dès que possible, je suis trop curieuse !
    Je croise pour que ton amh soit au top !

  11. Je pensais aussi à une congélation d’ovocyte, dommage que ça ne soit pas envisageable ça vous allégerait un peu la planification de la création de la famille. Et je comprends parfaitement ce besoin d’un 2ème que j’ai aussi ici avec des pbms de riche encore plus riches car dans mon cas AMH extra haute et job qui n’est pas une barrière.

    • Oui, l’AMH des opk est très élevée, c classique apparemment. Ben n’empêche que la copine C2 qui a tout programmé elle a pas nos pb de riche. Donc on peut râler un petit peu 🙂

  12. Moi aussi je me prends la tête avec les calculs, les « quand est-ce qu’il faut le lancer », pour d’autres raisons (on a 3 congelés en RT, mais ça ne marchera pas forcément du premier coup, + cela prend du temps, de l’argent et un ou plusieurs voyages au loin…) Heureusement que je n’ai aucune pression du côté de ma vie pro à laquelle je n’ai rien envie de sacrifier ! J’espère que tu vas réussir à résoudre l’équation et à tout concilier – boulot de rêve + famille nombreuse -, c’est un vrai challenge !

    • Je n’ai pas un boulot parfait, mais je m’y sens bien, donc oui j’espère tout concilier. On verra ! Dans tous les cas en 2016 je me lance. Et oui, j’imagine que ce doit être bien plus compliqué en logistique pour le don à l’étranger..

  13. c’est compliqué. Ici on est tellement à fond sur LPE qu’on ne pense pas au 2e et avouons le, on trouve ça vraiment complexe d’être parent, on ne s’en sent pas encore capable… j’espère que le bilan sera bon et que ça te laissera le temps de souffler, de profiter de ton super job et de ton super Nano!

    • Oui c’est complexe, mais vous, vous êtes des pros de la parentalité 🙂
      Et puis pour les enfants suivants on aura déjà appris tout plein ! Après j’aime trop les relations frères sœurs, donc dans tous les cas dans moins d’ un an on fonce !

      • ouh là nan pas des pros lol, d’ailleurs je compte suivre une formation en 2016, parce qu’au final être parent ça remue tout plein de choses. Cela nous fera sûrement avancer sur la question du 2e bébé…

        • Une formation ?? Gordon? Faber&Mazlich? C’est top si tu peux. Moi j’en suis qu’à la phase lecture, j’ai commandé mes premiers filliozat et j’échange beaucoup avec mon loulou sur le sujet. Pas encore prêts pour la formation mais on essaie de faire au mieux 🙂

  14. Tu as tout à fait raison pour les examens. Hier le CECOS a conseillé à chéri de faire un spermogramme pour voir où il en était afin de congeler des paillettes si besoin.
    Et oui, nous on est infertile et on pense aux autres ! C’est un comble quand même parce qu’il n’y a pas grand monde qui pense à nous ..

  15. Ben je dirais quand même que le boulot ben il s adaptera quoi qu il arrive… mieux grâce à l arrivée d un bébé qu à cause d un soucis de santé ou que d’une jambe cassée non ? Pour ce qui est de mon parcours, j avais tout « planifié » pour « faire » un deuxième bébé assez vite, tout en continuant le boulot (même job que toi) à temps partiel… résultat des courses, le temps partiel a été génial pour m occuper de ma puce… et pour gérer ma déprime car ce fut un peu l horreur comme deuxième parcours… et pour ce qui est du petit frère, ben il n est jamais arrivé :(. Naïve que j etais de penser qu après un parcours de m. pour ma première, le/la deuxieme allait venir « fingers in the nose »… Au final j ai accéléré la fin de ma formation, heureusement de ce côté là les choses se sont ultra bien passé parce que sinon… je me suis même lancée dans une nouvelle aventure, et j y trouve mon compte… je vais bien… Peut être une dernière fiv pour bientôt. .. Peut être car on m a découvert au détours du dernier bilan que j ai probablement un syndrome antiphospholipide. .. joie et bonheur… et rdv en immunologie bientôt. ..

    • ps: c est cool l autoprescription, si on pouvait faire l endochattalultrason soi même ça serait encore mieux 😀

    • Tu bosses aussi en réa ?? Ici temps partiel inenvisageable car sous effectif.
      Ton histoire me fait bien réfléchir et remet les priorités en place. Le boulot c’est secondaire c’est certain..
      J’espère de tout cœur que cette FIV à venir sera celle du petit frère. Quel est votre cause d’infertilité ?
      Pour le sapl, argh… Tu as tenté les transferts sous anticoagulants?
      Bises

      • Non je ne travaille plus à l hôpital, mais effectivement quand j y étais encore j ai eu bcp chance de faire du temps partiel avant la fin de ma formation !!!
        A la base spermatozoïdes de feignasses suite à cryptorchidie… et puis une dysovulation… on est parti direct en Fiv. .. après 11 embryons et 5 échecs on nous a proposé des iac… finalement ça sera le transfert d embryon suivant, en imsi avec culture de blasto qui sera Notre Succès. .. on pensait avoir trouvé la formule magique… mais ensuite on a accumulé 10 transferts négatifs, une hyperstimulation, une torsion d ovaire… et 2 fausses couches… et maintenant les anticorps… ça fait plus d un an qu on n a pas fait de traitement (et aucun miracle 😦 ) je pensais faire cette dernière fiv à la fin de cet été. .. à la place j ai ce rdv chez l immunologue et on verra après si on se lance (effectivement si oui ça sera probablement sous anticoagulants. ..)
        Je me voyais bien avec 4 enfants aussi… mais ça c était avant…
        bref tout ça pour dire que oui, parfois c est les enfants tout, le reste pour toujours se négocier…
        Bon courage, pas facile ces décisions (j ai moi même repris la pilule 4 mois après la naissance de ma fille… peur de me faire virer car histoire compliquée avec le job… bref… C est ironique… mais je suis persuadée que c est pas ça qui a changé la suite de l histoire… )

    • Résultats écho bof mais pas cata, bio dans une semaine. Courage pour ta reprise !! J’ai croisé ton équipière Bamp, on voudrait s’organiser un thé quand tu seras dans le coin. Bises

      • Arf… j’aime pas ce « bof »… Bon courage pour l’attente des autres résultats.
        😉 pour ma coéquipière ! Carrément qu’on se fait un thè dès que possible !!
        Des bises

  16. J’allai te demander ce qu’avait donné l’écho, je lis plus haut que c’est bof…
    Faut voir avec les résultats de la PDS. D’accord pour dire que l’auto prescription c’est plutôt pratique…

    Même si numéro 1 n’est toujours pas en route on ne peut s’empêcher de discuter de notre famille « multiple ». Par contre on a révisé. De 3 dans l’idéal je me suis dis que je passerai pas plus de 2 fois en PMA pour avoir un enfant. Quitte à ne pas reprendre de contraception après le deuxième (soyons optimiste à fond) et laisser faire le « destin ».

    Bisous.

    PS : je t’envoie un mail de suite, j’ai trop envie de voir la bouille de bogoss de Nano

  17. Ta prise de tête me semble tout à fait normale. Avec ou sans petit premier les reflexions calendaires entre pma et carrières sont notre lot à presque toutes.
    Tu as raison de faire ce bilan, ca t’aidera à prendre ta décision plus sereinement j’espère.
    A bientôt !

  18. Je partage complètement ton questionnement et je me dis que ce n’est pas juste. Ni les fertiles, ni les hommes se posent ce genre de question. Il me semble que nous les PMettes, nous avons la palme d’or de la prise de tête. Pourquoi te sacrifier pour une hypothétique grossesse de ta copine et pour des collègues masculins qui ne se gêneront pas pour développer leur propre projet? Dans le monde du travail, on sait parfaitement mettre la pression sur les femmes qui annoncent leur grossesse mais quant un homme fait un break de 6 mois pour faire le tour du monde, on dit qu’il fait preuve d’ouverture d’esprit et qu’il est entreprenant.
    Je te conseillerais de suivre ton envie de bébé. Tu peux mettre de côté une thèse ou un boulot pour les reprendre plus tard, mais on est payé pour savoir que c’est plus compliqué pour une grossesse…
    Bon courage dans tes réflexions!

    • Euh, dans mon boulot, la dispo de 6 mois ne passerait pas non plus 😉
      Je ne vais pas me sacrifier, on pense de plus en plus à se lancer dans les prochains mois au vu de mes analyses. Merci pour les encouragements !

  19. M@rde pour l’écho bof 😦 c’était si mauvais que ça? Un test/cycle unique est-il représentatif?
    Lorsqu’on m’a annoncé le départ en césarienne en urgence ma première question a été…combien de temps avant pouvoir tenter de retomber enceinte (bon, après j’ai réalisé et j’ai flippé pour le bébé en cours). Cette question de la suite, elle nous taraude tous je pense. Et si dans le monde de la PMA ça peut être percu comme un «problème de riches», dans le monde de 5 couples sur 6, la planification des naissances est un sujet simple et évident. J’espère de tout coeur qu’un peu de cette évidence te sera offerte ❤
    Gros bisous

  20. il y a qdmême eu quelques fluctuations au niveau de l’intensité d u désir d’une 2ème grossesse, mais depuis que J. est née ( 19 mois), je n’ai jamais cessé de penser à un 2ème bébé, et au retour en PMA… alors je te comprends à fond !!!!
    Bisous

  21. Une petite fille égocentrique et gâtée !!?? WTF, ça va pas la tête !? Tes interrogations sont plus que légitimes. Comment ne pas se poser toutes ces questions, comment ne pas réfléchir à 2, 3, 10 fois à tout ça quand on sait que les choses ne seront jamais aussi simple que pour « tout le monde ». Et puis, le bébé 2 en PMA, c’est forcément difficile quand on a connu les difficultés du bébé 1. Tiens nous au courant de tes résultats. Des bisous !

  22. Coucou la miss! Une petite envie de commenter m’est venue… Je suis une jeune fille de 18 ans, qui les des blogs de PMA depuis 2 ans, dont le tiens avec toujours une certaine émotion. Ça peut paraître spécial que je lise avec autant d’aciduité ces blogs, mais je suis tombée dedans par hasard, pour ne jamais m’arrêter… J’aime beaucoup ta philosophie de vie, et te soutiens dans ton parcours… Je suis enfant de médecin, je baigne dans l’univers depuis toute petite, et je commence à la rentrée des études de médecine (sage-femme est mon rêve depuis longtemps, mais je ne perderais pas une place en médecine si jamais). Bref tout cela pour dire que je comprends et approuve tellement tes choix, j’ai toujours considéré qu’en faisant le choix de devenir médecin, c’était une sorte d’engagement d’exercer, au vu de la difficulté d’entrer dans ce monde. Et en même temps, cette envie de famille nombreuse, que tu souhaites, sans pour autant mettre de côté ta carrière, je trouve ça top, c’est ce dont je rêve aussi, et tu es vraiment porteuse d’espoir! Je te souhaite vraiment de pouvoir tout concilier, et te remercie de partager cela, ça n’aide pas que les pmettes, tous vos écrits sont des leçons de vie…

  23. Je suis en retard dans mes lectures lol
    Tu ne m’en voudra pas si je file directement voir si tu as déjà fais un autre article avec les résultats ? lol
    Des gros bisous
    S’il n’y a pas de suite, je reviens ici 😉

Laissez moi un petit mot, soyez moins timide que moi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s