La guerre des mères …

Depuis que Nano est arrivé dans nos vies, j’ai eu la chance de rentrer dans ce monde privilégié et très fermé des parents et plus particulièrement des mamans. Ce monde doré que je regardais avec envie de loin auparavant, parfois avec incompréhension. Celui où les gens te disent « faites des gosses », « c’est que du bonheur tu sais, enfin,  tu peux pas comprendre tant que t’as pas vécu ça» « je suis tellement déçue d’attendre encore un garçon, va falloir que je fasse un petit 4ème »; ce monde où les beuveries  soirées entre amis se transforment en soirées diversification, marque de transat, et comparaison des développements psychomoteurs des marmots (bien peu intéressés par tout cela). Ce monde des grandes personnes.

Après quelques mois dans ce monde, je n’y trouve toujours pas ma place. Car oui, je suis la maman de mon Nano, mais moi qui pensais bêtement qu’il suffisait d’avoir un bébé pour rentrer dans le monde des parents, j’avais sous estimé la tâche. En effet, ma première grande découverte en entrant dans ce monde, c’est qu’il  est divisé en deux camps, qui se font la guerre. Et il faut choisir un camp, pour avoir au moins une partie de la populace de son côté, sinon on se fait mitrailler par les deux ! J’ai donc découvert que chez les mamans, s’opposent la catégorie A « Maman proximale » et le camp B « Maman indignedépendante ». Quésako ?

D’abord la catégorie A : La maman proximale a choisi d’être complètement à l’écoute de son enfant, de ses besoins, en fonction de son évolution physiologique et psychomotrice, le tout en respectant la nature. Le package de la catégorie A : Accouchement sans péri, Allaitement long, à la demande, Portage physiologique plusieurs heures par jour, Cododo prolongé, ne pas laisser pleurer bébé, surtout pas de tétine, couches lavables, minimum de vaccins et surtout arrêt de toute activité professionnelle pour ne se consacrer qu’à son bébé, pédagogie Montessori et langage des signes avec bébé.

La catégorie B, c’est un peu tout le contraire : Accouchement médicalisé, séparation précoce avec nuit en nurserie et bébé dans sa chambre dès le retour de la maternité, Tétine&Biberon, heures fixes des repas, couches jetables, et reprise du boulot prenant 10 semaines plus tard grand max, pédagogie classique et crèche à temps plein.

Alors comment fait on quand on est une maman qui bosse (et qui kiffe son boulot), tout en allaitant un peu longtemps (8 mois) un bébé vacciné qui déteste le portage physio (malgré l’essai de trois écharpes et Manduca à de multiples reprises) mais s’endort dans les porte bébés pas du tout physiologiques en 5 minutes. Le même bébé ayant dormi 6 mois avec nous (avec une tétine) parce que c’était le seul moyen qu’on dorme bien tous les trois, qu’on n’a jamais laissé pleurer parce que ça me déchire les tripes au bout de 30 secondes. A qui on tente d’apprendre quelques signes pour mieux communiquer. Entre deux gardes de 24h. Euh …

Ben on s’en prend plein la tronche de tous les côtés ! 🙂

Par les A, qui regardent avec dédain et pitié notre loulou dans son beau porte bébé de rando alors que leur petit dort dans le Manduca en position physio (vécu hier !). Par ces mêmes A qui me disent que j’aurais du prendre un congé parental, car rien de mieux que sa maman pour un bébé (Va dire ça à mon boss et mes collègues qui ont passé l’hiver à faire ma part du boulot pendant mon congé mat’, gardes de nuit comprises). Mais qu’en même temps, vu mon choix de carrière, clairement, c’est incompatible avec une vie de famille. D’ailleurs, on devrait hystérectomiser les filles qui font des boulots prenants, ça résoudrait bien des problèmes.

Si si, ces mots là sont sortis de la bouche de tantes, « amies », et ça fait pas du bien, surtout quand on fait de son mieux pour tout concilier. Ici, on est assez convaincu par le package A (en partie), mais on pense aussi que 12 ans d’étude, c’est pas pour devenir mère au foyer à temps plein, déconnecter du milieu scientifique, et ne plus jamais retrouver de job dans ce secteur si compétitif. Et en plus je déteste le ménage.

Puis vient la troupe des B, les copines indépendantes qui ont câlé leur bébé dès la naissance, 4 bibs par jour et obtention des nuits complètes à 1 mois (avec coupure du babyphone et fermeture de quelques portes 🙂 ), qui nous prennent pour des hippies parce que j’allaite toujours (moi je les aime bien les hippies!), qui nous regardent de travers quand notre fils commence sa nuit à 18h après une grosse journée à la crèche et qu’on refuse de le réveiller à 20h pour « le rythmer », et qui nous expliquent qu’il serait temps qu’on coupe le cordon. Oui oui, couper le cordon avec son bébé de 8 mois, vous avez bien entendu. Et qu’il faudrait aussi qu’on le câle avec des coussins pour lui apprendre à tenir assis car à 8 mois, il n’aurait pas du retard ce petit Nano (qui préfère jouer avec ses petits doigts et raconter que de gambader)?

Les enfants de tous ces copains, proches, et autres, ne vont pas mal, bien au contraire. C’est donc bien que toutes ces mamans, si différentes, font bien leur job de maman, et qu’elles sont les meilleures mamans pour leurs petits à elles, ces enfants avec leurs particularités, leurs caractères, leurs besoins.

Finalement, quand on n’était pas parents, on participait pas trop et on respectait leurs façons de faire, car on n’y connaissait rien, et maintenant, en fait, on réalise que ça ne nous intéresse pas trop de savoir que Machine laisse pleurer et que Trucmuche est un monstre car elle a porté son petit dans un BabyBjorg alors que la Storch, y a que ça de vrai.

Du coup, ce joli monde de parents qui se font la guerre, maintenant on l’ignore, on arrête de se justifier, et on fait à notre mode ! Retour à la case départ, on est de nouveaux les gens qui refusent les discussions de parents, surtout ceux « qui font tout mieux que les autres parce que mon gosse il a fait ses nuits à une semaine » et les comparaisons de méthodes, techniques, bébés… Argh, ils ont toute la vie pour découvrir le monde compétitif et les classements non ? N’empêche, la technique du hochement de tête avec le petit sourire « cause toujours tu m’intéresses », ça marche plutôt pas mal comme réponse aux petites phrases qui piquent et regards lourds de sous entendus.

Bref, maintenant je suis maman, mais je ne suis toujours pas à ma place dans le fameux monde des parents. Et c’est tant mieux, parce que les grandes personnes sérieuses, c’est franchement pas drôle. Je préfère de très loin papoter avec mes potes pmettes-mecs (de plus en plus nombreux, ça fait peur)/célib/sans enfants/baroudeurs, ou simplement ceux qui ont fait le choix de ne pas juger… et il y en a peu (mais on les kiffe !).

Sinon pour les petites news rapido, on finit nos premières vacances tous les trois et on en profite bien, c’est très chouette !! On est partis sur une île peu connue des Canaries, c’est super joli, dépaysant, volcanique et luxuriant, on adore. On réalise aussi ce qu’on ne peut plus faire avec un Nano, et on s’adapte le mieux possible aux siestes, repas, et aux envies de notre petit bonhomme. Envies très claires : Jouer à la mer, debout dans les bras de Papa à taper sur les vagues avec les yeux qui brillent et les éclats de rires qui vont avec, goûter les fruits colorés que ramènent les parents, balader sur le dos de Papa en sommeillant tranquillou dans les descentes (pas les montées), téter à volonté comme un tout petit bébé en plein pic de croissance et surtout, surtout, jouer avec les pinces à linge sur la terrasse du gîte et les aimants sur le frigo. Tout un programme !

Bref, tout va bien, on déconnecte un peu de notre petite vie surchargée, et c’est bien agréable !

Tout en pensant aux copinautes qui publient moins ces jours ci, et qui souffrent d’un énième échec si injuste, d’une attente si longue, voire d’un deuil si douloureux. Des gros gros bisous à vous. Je vous lis tous les jours et espère toujours très très fort pour vous.

Publicités

83 réflexions sur “La guerre des mères …

  1. Merci pour cet article ci juste et déculpabilisant. Je suis à la limite de basculer dans le monde des parents et déjà je me dis que je ne pourrai pas être complètement dans une catégorie. J’ai des envies du groupe A mais je sais aussi que j’aurai besoin de faire des choses du groupe B du fait de mon travail. J’ai déjà tendance à comparer ce que j’imagine de notre vie dans quelques mois à ce que fait ma sœur avec mon neveu. Elle passe clairement beaucoup plus de temps que ce que je pourrai faire avec son petit, lui apprend plein de choses. La mienne ira surtout à la creche pendant de longues journées… Tout ce que je sais c’est que nous ferons de notre mieux et en fonction de notre petite.

    • La tienne sera hyper heureuse à la crèche et retrouvera avec bonheur sa maman épanouie par son job qu’elle aime le soir! La culpabilité c’est notre quotidien dés l’apparition du désir de bébé, mais c’est l’ennemie des mamans. Et les bébés sentent qu’on culpabilise, j’en suis certaine. Donc surtout ne t’inquiète pas, tu seras une super maman pour ta petite Cadeaute, même si ce sera forcément différent de ce que ta soeur a pu faire. Mais pas moins bien, non non!

  2. mais c’est nous ça!!!! faudrait se faire une bouffe (et au passage me dis pas que tu fais pas la Diversification Menée par le Chien c’est trop important pour le développement de ton gosse quoi!!) 😉 bisous et tu fais bien de les laisser se chamailler ces deux camps là, y’a des sourires de bébé à ne pas manquer 😉

  3. Chouette article !
    J’avais pas réalisé les A et les B mais tu as raison. Mais en vrai est ce aussi extrême ? Pour ma part je suis A+B mais je vois surtout que c’est pas simple le job de parents même si kiffant. Et que nos enfants nous en apprennent beaucoup sur nous mêmes et remettent en cause nombre de nos principes ou aspirations d’éducation.
    Belles vacances on dirait. Ça fait envie!

    • Non, pas forcément si extrême, heureusement, mais on a été confrontés récemment à pas mal d’extrêmistes des deux côtés et ça nous a gonflé de nous en prendre plein la tronche 🙂
      Pareil, c’est pas simple, et pour les principes, on n’en avait pas ou presque (on ne voulait pas de doudou car trop dangereux, du coup il en a trois maintenant 😉 ), et on découvre tous les jours!
      Oui chouettes vacances! Bisous

      • A partir de 1 an ça se complique parce qu’il faut bien les éduquer ces petites bêtes là ; -)
        Ça m’a fait drôle le changement. Un bébé qui soudain résiste, réclame, refuse etc… c’est sport !

        • Déjà à 8 mois, le petit caractère est bien présent, les grosses colères apparaissent, et on se dit que dans quelques mois la phase de maternage va vraiment faire place à celle d’éducation, et comme tu dis, ça fait drôle! Courage 🙂

  4. Un mélange des deux catégories me semble très bien et peut s’adapter en toutes circonstances (et à tout bébé je pense!)… Alors tu as raison, vivez votre vie, hoche la tête pour éviter la guerre et pioche les bonnes idées par ci par là! Je ne suis pas adepte des grands principes que je ne sais pas si je pourrai tenir!…

  5. Quel article intéressant et tellement vrai.
    Être sure de soi, de ses choix, de son Nano qui joue quand même avec des pinces à linge a 8 mois (oui madame !). Et si on créait la catégorie C ? Bisette

  6. J’aime beaucoup ton article qui est très juste et déculpabilisant. Je pense que tout les parents font de leur mieux et qu’il n’y a pas un modèle d’éducation mais des modèles que chacun bidouille en fonction de ses principes mais surtout en fonction de l’enfant. Les gens nous donnent déjà plein de conseils alors qu’on n’a pas réfléchi à grand chose…
    Ça a l’air bien vos vacances avec Nano, profitez bien !

    • Merci. Ouh ça oui, les conseils… Nous on n’a réfléchi à rien et on découvre tout au fur et à mesure, du coup on a toujours un train de retard sur les questions et conseils « bienveillants ». Quant aux principes, tu sais ce que j’en pense 🙂

  7. Je n’aime pas trop la catégorie B si elle est à fond, et je ne vois pas comment on peut être saine d’esprit en étant A à 100%. Je pense qu’un petit peu des deux en fonction de ce qu’on veut et de ce qu’on peut c’est pas mal…

    • Idem, je me sens plus A sur pas mal de points, mais je n’aurais pas pu rester à peu près saine d’esprit si j’avais fait tout à fond, surtout le côté au foyer/congé parental! Et tous ces conseils, c’est probablement idem pour toute l’enfance et l’adolescence 🙂 tu nous raconteras!

  8. C’est rigolo car les catégories on les voit parfois dès la mater. Certaines sont vite perdu avec les conseils des unes êtres autres.
    Même sans en être passé par là, j’aime dire aux gens « les autres on s’en fiche faite ce qu’il vous plait à vous ».
    Vous avez bien raison de pas prendre parti dans cette histoire et de juste profiter de ce petit Nano qui me semble bien épanoui.

    Bisous.

    Ps c’est quoi cette jolie île exactement?

    • Oui j’imagine bien que dès la maternité ça se voit 🙂 Ma maternité était IHAB, donc 100% A, aussi car drainant un bassin de population très particulier, avec moins de 10% de mamans actives professionnellement. On était ravis de leurs conseils pour le portage et l’allaitement, mais ça devait être très culpabilisant pour celles qui faisaient un choix différent.
      Comme tu dis, les autres on s’en fiche!
      Nôtre île, c’est l’île de La Palma. C’est hyper joli et pas très loin, mais très pentu et volcanique. Un paradis pour randonneurs, un peu moins pour les familles 🙂

  9. J’aime beaucoup cet article. Il démontre encore une fois qu’on peut être qui on veut, en faisant au mieux de ce qu’on pense, sans forcément rentrer dans un moule. Malheureusement, il prouve aussi que tout le monde a toujours son mot à dire sur nos choix. Il faut être sacrément bien dans ses pompes pour ne pas se laisser influencer par tous ces jugements !!
    En tout cas, il n’y a pas UNE vérité, une façon de faire idéale qui fera des petits génies en herbe. Je crois que l’essentiel est de faire au mieux, en acceptant le fait que oui, on fera forcément quelques erreurs: et alors??? C’est aussi ce qui nous permet d’apprendre.
    Pour conclure, pour avoir longuement hésité à me former à Montessori, depuis peu j’ai radicalement changé d’avis. Mais ça n’engage que moi… Bisous.

    • Ca oui, il faut être bien dans ses pompes. Et une jeune maman étant forcément convaincue d’être incompétente et de ne pas faire le mieux pour son petit, notamment en ayant une activité professionnelle prenante, on est vite désarçonnés par les regards et commentaires.. Mais ça passe avec le temps, on assume plus nos choix!
      Ca m’intéresse beaucoup de connaître ton point de vue sur cette pédagogie que j’ai découvert il y a quelques temps. Notre crèche est un peu axée Montessori et motricité libre, mais pas puriste loin de là, et j’ai l’impression que c’est vraiment une approche très respectueuse de l’enfant et de son développement. Mais je ne me suis pas intéressée plus que cela à la question pour le moment, je n’ai jamais lu le moindre bouquin de puer… Et dans tous les cas, les extrêmes ne m’inspirent pas grand chose. Donc un point de vue « contre » m’intéresse 🙂

  10. Ton article me parle beaucoup il est super ! C est comme tout dans la vie, cela ne peut pas être blanc ou noir. J ai été fustigée par des  et des B sur differents points : ah mais tu comptes allaiter jusqu à ses 18 ans ? Mais pourquoi vous ne faites pas de cododo tous les 3 Ca te fatiguerait moins que de te lever x fois pour l allaiter (et la peur de l étouffer et de le tuer tu crois que ça va me faire dormir?) . Bref les 2 camps peuvent être très agressifs et quand tu prends un peu du  et du B c est comme si les gens te reprochaient de ne pas faire les choses à fond, de ne pas te positionner dans une ligne de conduite. Un peu comme toi j ai eu du mal à me sentir à l aise dans ce monde de mere comme si il fallait au début que j m justifie de tout ce que je faisais. Et puis en faite je sais pas trop à quel moment mais j m suis détachée de ces remarques et j ai envoyé bouler les critiques et de puis je trouve qu on me laisse tranquille (puis le Koala va avoir 2 ans, on « ose » moins me faire des remarques je dois être moins « maman débutante » ou un truc du genre).

    Sinon je pense bien à toi car hier j etais sur ton ile de rastamans 😉 et je te prépare un mail à mon retour (dans 1 semaine) pour te donner tous les bons plans que j aurai pu trouver. Vous allez vous régaler et Nano va kiffer les eaux turquoises à 28 degrés (et encore + chaude en octobre ) des bisous

    • C’est exactement ce que tu dis: quand tu fais un peu des deux on te reproche de ne pas faire ls choses à fond. Mais comme toi, j’ai décidé de faire à ma sauce! Notamment l’allaitement, ça va être un sketch car j’ai l’intention de continuer encore longtemps, tant qu’on ne sera pas prêts à arrêter tous les deux (et là clairement, c’est pas pour demain), et dans l’idéal jusque ses 18 mois voire plus. Du coup les gens vont pouvoir se régaler!
      Top top top pour l’île de rastamans! Bien hâte, ici on est sur une chouette île mais Nano peut juste toucher la mer du bord, et encore, car très froide et courants et vagues très forts. Du coup ça va être chouette de repartir à la Toussaint! Idem, on a nos billets depuis plusieurs mois mais on n’a rien dit à personne pour ce futur voyage, d’autant plus que ça rime avec destination luxueuse et on va encore passer pour des nantis alors qu’on se fait un AirBnB chez l’habitant 🙂
      En tous cas super si tu profites bien aussi de tes vacances avec ton Koala et ton minibout inside sans désagréments et autres galères. Bisous j’attends ton mail !

      • C est marrant parce qu à la base on avait hesite entre ton ile volcanique et la destination actuelle 😉 On a aussi eu le droit à des réflexions sur cette destination luxueuse et on est chez l habitant et on mange des take away pour rien du tout (très bonnes adresses que j t recommanderais). On se régale +++, paysages, plages, ambiance, gastronomie, vélo, ballades c est le bonheur ici !

        18 mois d allaitement c est un bel objectif ! Peut être le fait que tu sois médecin crédibilise plus ton allaitement long mais moi clairement déjà 8 mois on jugeait Ca bizarre. Mais comme tu dis OSEF on fait à notre sauce 😉
        Des bisous

        • Non non, quand on est maman le fait d’être médecin ne justifie rien, on est une maman et picétout (en plus moi la pédiatrie j’y connais que dalle et j’ai découvert l’allaitement avec Nano)
          Youpi pour les chouettes vacances! J’attends ton récap. Juste une petite question: Nacelle ou pas nacelle dans l’avion? Le vol pour les Canaries c’était l’horreur sans nacelle et j’ai peur pour la prochaine fois. Bécots et vive les îles de cocotiers!

          • Ça dépend avec ta compagnie mais la mienne la nacelle est jusqu à 6 mois (dans la limite de 11kg et 70 cm). J ai vu aucun bebe dedans du coup. C est vrai que c etait pas très agréable de le faire dormir sur moi ( il a dormi 7h sur les 10 h au vol aller) je te dirai pour le vol retour s il a dormi autant 😁. L avantage des vols de nuit c est qu ils s endorment assez facilement , on l avait allongé sur nous 2, lui a super bien dormi nous on a pas fermé l œil 😣

  11. j’aime beaucoup ton article, et je me reconnais dans aucun des 2 moules, NA ! je serais la maman que je souhaite être, que j’arrive à être, avec mes qualités et mes défauts, et les autres…. 😉
    Des bisouuuuuus !! ❤

  12. Je pense pas qu’on puisse être totalement À ou B. Ou alors, faut être sacrément border Line… Je pense qu’il faut faire comme tu fais : faire comme il nous plait et comme on peut. On n’a pas les mêmes vies que celle des voisins, pas les mêmes idées, le meme bagage. Bref, faut faire au feeling et les gens qui me critiquent, je m’en doudou. Étrangement, dans mon entourage, les plus virulents sont ceux qui n’ont pas d’enfants ou qui ont oublié ce qu’était un nourrisson (oui, « ça » pleure).
    Bonnes fin de vacances la Miss !

    • Nous, les sans enfants sont plutôt cool, peut être parce qu’on ne s’est pas trop transformés en MILK, ce sont vraiment les parents qui nous prennent la tête!
      Comment ça, ton bébé pleure?? Non mais faut le ramener à la cigogne! C’est ça de ne pas avoir fait un bébé synthétique finalement 😉

  13. Catégorie C !!! « Cause toujours » « Conseils pris » ‘Conflits interparentaux niet » « Crapahuter de A à B, de B à A, et tu l’as dans le baba lol ! »…
    Oh que je me retrouve dans tes dires. Nous on a pris l’option, on prend les conseils de part et d’autres, et on fait notre popote éclairée ! Car des bons conseils il y en a partout, aussi bien dans A que B… et les extrêmes en tout genre, que ce soit d’un bord ou de l’autre, très peu pour nous, merci 😉
    Bref, tant que vous êtes bien dans vos baskets, et le Nano dans les siennes, basta !!! Et comme tu dis, c’est un choix parental avant tout, car les enfants eux n’ont pas l’air de s’en porter plus mal d’un côté comme de l’autre… La priorité étant que nous, nous nous sentions à l’aise avec les choix que nous prenons.
    Pour le boulot, je te comprends… Oserai-je écrire que j’en ai raz la casquette et que j’ai hâte de reprendre… même dans les conditions de distance que ca va être : oui ! Et hâte que la miss aille chez sa nounou, car moi j’avoue qu’au bout d’un moment je suis nulle en puer’, n’ai plus d’idées de distractions/jeux… et qu’il est grand temps qu’une personne qui kiffe et s’y connait davantage, et qui lui fasse avant tout faire d’autres activités que sa maman H24 prenne le relai… Voila, c’est ma minute mère complètement indigne selon A, et mère qui a été trop stupide de ne pas s’en rendre compte avant selon B. En tout cas, aucun regret pour avoir pu prolonger un peu mon congé, mais un peu plus de 5 mois c’était mon max… Bouh… Bref, tout ça pour dire que là où tu t’épanouis, c’est que du bénéf’ pour le Nano ! Et ton métier, qui est une passion et qui te fait briller les yeux, c’est l’une des clefs pour le bonheur familial que vous lui créer !!!
    😉 pour les choses qu’on ne peut plus faire… On avait pas mesuré ici… d’autant plus qu’avec la longue séparation-distance on aurait bien envie de faire plein de trucs, mais l’organisation que je souhaite pour la Lueur passe avant… (Un peu plus dur à encaisser pour mon conjoint j’avoue…). Donc, on tente des nouveautés, on s’adapte, on apprend tous les jours ce qui convient le mieux à nos petits bouts, ce qu’ils sont près à faire…
    Nano à l’air en pleine forme en tout cas !!! Et c’est magique un tel voyage à son âge !!!!
    Et ravie ravie de savoir que si bébé n’aime pas le physio (me rappelle quelqu’un ce petit bonhomme…), il peut très bien s’accommoder et kiffer (les siestes !!! ouoh !!!) des portages pro de randos !!
    Des bisous énormes à vous 3 !
    PS : le papa fait du sport à donf dis donc… entre porter Nano dans les vagues, et porter Nano en rando, lol, ce sont des vacances sportives pour lui !!!

    • Je te comprends tellement pour la durée du congé mat’. Comme toi, je me disais que Nano se développerait mieux avec des pros de la puériculture qui s’y connaissent en activités, développement PM, comptines, etc… Et j’avoue que je le laisse avec confiance à ma microcrèche, même si parfois je culpabilise quand je le récupère épuisé de ne pas avoir su dormir entouré des autres petits, et quand mon taf prend un peu trop de place. Ce qui n’est heureusement pas le cas tous le temps, loin de là, mais tendance à focaliser sur les moments foireux avec plein de temps à l’hosto vu qu’ils passent plus lentement que les moments en famille!
      Euh, les siestes dans le PBB de rando, ça va bien en effet, mais aujourd’hui on a eu la rando cata, celle où tu voudrais te cacher dans un trou avec Nano qui a hurlé car trop chaud le pauvre… Ben oui, on avait fait plein de petites randos ombragées, celle ci était en plein soleil sur un volcan sans ombre, et malgré le chouette pare soleil du PBB, il na pas supporté le cagnard, refusé le chapeau et a refusé net de continuer en plein milieu sous peine de hurlements à vous déchirer le coeur. Bref, ça s’est fini avec 4 tétées improbables sur le bord du chemin, un papa en train de dévaler les derniers km en courant sous le soleil pour rapprocher la voiture et les autres randonneurs qui nous ont regardé comme des parents indignes d’imposer ça à notre bout (ça leur fera un truc à raconter à leur potes 😉 ). Et une bonne prise de tête entre nous! Tout a été oublié 1h plus tard mais ça nous a un peu refroidi sur les randos avec le loulou, même courtes, on a un peu mardé là 🙂 Parents indignes again ! Donc oui aux siestes et balades, mais toujours prévoir l’ombre bordal !! Sinon oui, on peut faire moins de choses, c’est certain, vraiment beaucoup moins. Mais globalement en sélectionnant toutes les petites balades de moins de 2h, les plages un peu sauvages et bien calmes, et avec une bonne logistique et des check list de départ, on a réussi à visiter pas mal de choses et à respecter qd même les siestes et tout et tout… Enfin les siestes, ici c’est toujours aussi variable, 2x2h un jour et 2x30min le lendemain!
      Bisous!!

      • Ahlalala… j’imagine bien l’engueulade… 😉
        C’est vrai qu’en crèche, les dodos ca à l’air moins simple… et je vois bien la peine que tu ressens dans ces moments là…
        2x2h… ca laisse rêveur !
        (Bon, j’avoue… je suis en train de la caler niveau sieste car les nuits étaient compliquées… et avec les conseils Pantley, c’est le pied !!!)
        Des bises et très bonne fin de séjour !

  14. Parce que la seule et unique bonne façon d’élever ses enfants c’est celle qu’on décide avec son coeur, et votre Nano à la chance d’avoir tout cet amour …alors les discours culpabilisants des tantes, amis, on oublie vite !

  15. Oui, je crois que j’en parlais je ne sais plus quand. Ici aussi je ne me sens pas du tout à ma place dans le camp des mamans. Entre celles qui courent tout le temps et sont toujours overbookées parce qu’elles veulent prouver au monde je ne sais quoi, celles qui te parlent sans arrêt de l’après « tu verras quand il marchera, tu verras quand il ira à l’école, tu verras quand il passera son bac », ceux qui te disent avec commisération « oh la la 2 en plus ! », ceux qui au contraire font genre des jumeaux c’est comme un seul enfant (mais oui, multiplié par 2 c’est tout).
    Bref, dès que je vois les copines maman, je parle d’elles (elles adorent) mais jamais de moi ou des jumeaux; Je me rends compte que, comme en PMA, finalement elles s’en tapent bien de ma vie et de mes problèmes.

    • C’est tellement vrai, parler d’eux c’est ma deuxième technique pour sortir de la spirale des commentaires!! J’ai une copine comme ça qui rendait la maternité tellement compliquée que j’avais sérieusement reculé mon projet devant l’ampleur du truc. Repas et siestes à heures fixes, repas équilibrés avec 10g de viande et pas plus, impossiblité de venir à une soirée pour respecter le rythme sacré du petit, etc… Bon ben elle débloque devant nos méthodes, mais on survit plutôt bien en désacralisant les choses!

      • Ah ne m’en parle pas ! C’est pour ça que je m’énerve bêtement quand on parle de la maternité comme d’un sacerdoce parce qu’au final, perso, ça fait 10 ans qu’on me présente ça comme un truc à plein temps, limite insurmontable.

  16. Y’a pas que les mères… pas plus tard qu’hier, Biquet s’est fait allumer par ses frères car nous n’avions pas d’horaire fixe pour le coucher du bébé. Mais de quoi j’me mêle didju 😉
    Nous sommes aussi des parents «C», Comme on le sent, Chacun fait comme il veut, Chaque chose en son temps, Carpe diem, etc 🙂
    Bisous

  17. Ah Ah Ah!
    J’adore ton article.
    Je suis une A en devenir mais je respecte les B, les C, les … Bref, toutes !
    Je suis en train d’en rédiger un d’ailleurs de la même veine. Ici, j’ai acheté les couches lavables, les coquillages d’allaitement, la baignoire chanlate, je vais même acheter la peau d’agneau…. Je suis encartée à la LLL. Mais, tu sais quoi ? Je crois que je fais tout ça parce que je suis angoissée de ne pas être à la hauteur ; alors à chacune ses angoisses, ses lubies, ses envies, sa parentalité et chiotte à la fin.
    On m’avait fait la même pour la grossesse et on me fait la même pour l’accouchement ( « je suis la grande malade qui veut accoucher sans péridurale du groupe B…. mais c’est abominable). Et je pense sincèrement qu’il faut se faire confiance et se fier à son instinct (en l’absence de complications, bien entendu !)

    • Je découvre ton blog! Un peu tard certes mais mieux vaut tard que jamais 🙂 Je serai donc sans doute la dernière personne à te féliciter pour ta grossesse.
      Tu sais, je suis clairement plutôt une A aussi. Et comme toi, je ne connaissais pas le sexe de mon bébé avant de le rencontrer, pour les mêmes raisons que tu évoques dans ton magnifique article d’avril. Et tu verras, on l’oublie complètement ce sexe futile lors de la naissance. Tu vas accoucher chez toi ou dans une MDN? J’ai pas tout lu pour le moemnt.
      Par contre j’ai aimé ma péri. En même temps je l’ai eu 1h avant d’acoucher, et elle ne m’a en rien privée des sensations de l’accouchement express que j’ai vécu, juste elle l’a rendu tolérable et lui a redonné sa magie quand je perdais pied. Et puis étant anesthésiste, ça me semblait évident car je craignais beaucoup l’anesthésie générale en cas de soucis, je voyais l’accouchement avec mon regard modifié de pro 🙂
      Mais au fond, je comprends très bien les raisons qui font qu’on peut ne pas la souhaiter. Il faut juste dans ces cas accoucher avec une SF ou une doulah qui saura t’accompagner car c’est parfois difficile pour les pros de gérer la douleur des parturientes.
      Bref, La LLL c’est top, je suis ultra convaincue de l’allaitement, le portage aussi (mais Nano a détesté ça après son intervention à cause d’un RGO qui lui donne une attitude en extension, la loose pour une fan de portage), bref plutot maternante ici aussi, mais adaptée à son fils et à ma petite vie
      Profite de ces dernières semaines, elles sont merveilleuses car la fusion est vraiment totale sur la fin je trouve.
      Gros Gros bisous

  18. Je ne me sens pas trop à ma place non plus parmi les grognasses de la crèche (ou au boulot… ou même parfois parmi mes propres copines) mais étrangement, ce n’est pas sur la façon de faire avec les petits que je me sens regardée ou jugée. Peut-être parce que les nenettes qui sont autour de moi n’osent rien me dire parce qu’ils sont deux et qu’elles s’imaginent que deux, c’est infernal ! Perso je ne me suis pas posé de questions A versus B, je n’ai lu aucun bouquins de puériculture (sauf un sur le sommeil dont je n’ai finalement pas tiré grand-chose), et j’ai demandé très peu de conseils (juste à ma mère et à ma pédiatre). J’ai tout fait à l’instinct et je me suis rendue compte que, me pensant plutôt B, j’ai pourtant fait du maternage sans le savoir pendant les 2 ou 3 premiers mois des petits ! Et je n’imagine pas qu’on puisse s’édicter une ligne de conduite tellement je suis convaincue qu’il faut juste suivre son instinct – et laisser les autres faire de même… même si bon, certaines pratiques observées chez les autres me font ricaner en silence mais ça c’est parce que je suis une bitch. Moi le truc qui m’agace et me met mal à l’aise c’est quand d’autres personnes essaient « d’évaluer » mes enfants, comme pour se rassurer sur les leurs ou pour se prouver je ne sais quoi. Là je pourrais devenir franchement mauvaise. Et là où ça rejoint ton article, c’est que si tout le monde laissait tout le monde faire sa life, on serait nettement moins névrosées 🙂 des bisous joli Kangourou !

    • Oui, moi c’est surtout ça qui me rend dingue aussi, quand certains me parlent de forcer Nano à tenir assis, et que leur Minibaveux il marchait à 4 pattes à 6 mois alors qu’il n’ont just pas le même rythme, et que le mien fait tellement de trucs rigolos pour son âge aussi (Que clairement Minibaveux ne faisait pas)! J’ai très mal vécu le classement, la compét quand j’étais gamine et ça a bien entamé ma confiance en moi, et je ne supporte pas qu’on compare mon bébé à un autre, alors qu’il est si petit. Pour ça les nénettes de la crèche sont top. Et elles kiffent mon Nano 🙂
      Et moi aussi j’adore bitcher ( la copine qui colle son gamin devant un ordi, 4 jeux électroniques, une tablette Et une télé avec la radio à fond derrière depuis qu’il a 6 mois et qui le trouve hyperactif maintenant par exemple). Mais en privé, avec Choubidou, ou d’autres biiiiiatch. J’avoue.
      Bisous la Pimpin!

  19. Ca donnerait presque envie « de ne pas devenir parents ». Que les gens sont chiants !!!
    Nous devrions être à l’abri de tout ça (enfin si bébé il y a un jour), puisque nous n’aurons quasiment pas de parents à côtoyer. D’ailleurs nous ne côtoyons plus grand monde depuis que nous sommes en pma.
    Moi il y a une chose dont j’en ai marre…c’est quand une amie me dit quand ces gamins sont intenables : « tu les veux en vacances ? Tu vas voir ».
    Je réponds que non je ne les veux pas, mais j’ajouterai bien que je ne suis pas là pour me taper les gosses des autres quand ça les arrangerait parce qu’ils sont insupportables. En gros les bons moments pour eux, et la merde pour nous. Je ne supporte plus de l’entendre me dire ça. Grrrrr

    • Dire ça à une copine infertile, c’est d’un niveau … J’ai les mêmes chez mes copains aussi.
      Ben nous on a décidé de rester des parents qui ne parlent pas que de Nano. Et les sujets de parents chiants d’avant bébé nous semblent toujours aussi chiants 🙂

      • Je n’ai même pas l’impression qu’elle se rende compte…mais qu’est-ce que ça me gonfle !!!
        J’ai cette impression que je serai comme toi, en tous cas je l’espère.
        Et ces parents qui vantent à tout va les exploits de leurs enfants, j’en peux plus non plus. « rooo la maîtresse dit qu’il est en avance, aucun autre n’a jamais fait ce qu’il fait à son âge »
        Mais fermez là !!!!!!!!!!!!!
        On ne s’en portera que mieux lol

  20. M.E.R.C.I., M.E.R.C.IIIIIIIII Miss Kangourou, pour cet article SI juste !!!!! J’étais déjà très « pro-bienveillance » dans mon boulot avec les élèves ( et bizarrement, j’ai pas plus de problèmes que mes autres collègues qui punissent/terrorisent/ affirment LEUR autorité face aux élèves (aucune mention inutile, malheureusement…) ) avant la naissance de J. depuis qu’elle est là, j’en suis convaincue + + + + + + et même si certaines remarques peuvent parfois me faire douter, je me « nourris » de pas mal de lectures, et me fie à mon instinct, en me gardant bien de faire des commentaires aux autres, parce qu’après tout chacun fait comme il veut (mais purée, nous aussi on fait comme on veut, donc svp, STOOOOOOOOP aux remarques du style  » elle fait la comédie » ou « vous devriez la laisser pleurer avant d’y aller »….).
    Profitez bien des vacances les Kangourous! 🙂
    Bises

    • Merci à toi 🙂
      Moi aussi, « probienveillance » avec mes patients (ce qui n’est pas toujours si clair en réanimation, surtout avec les comateux) et idem avec Nano. Je fais de mon mieux en tous cas, et c’est pour cela que ça fait un peu mal au coeur quand d’autres mamans maternantes critiquent mon job prenant, la tétine, la poussette (que Nano aime d’amour, et qu’on a mis en mode face à nous pour qu’il ne soit pas tout seul loin de nous).
      Comment allez vous ta puce et toi ?? Penses tu reprendre le chemin pmesque, ou pas pour le moment? Gros gros bisous

      • Tout va bien 😉
        rdv PMA pris… début octobre… :-/ d’ici là, l’espoir d’un bébé couette est toujours là ( malgré un dérèglement net de mes cycles depuis 6 mois… mais bon, les annonces de 2ème bébé sans PMA sur la blogo ces derniers temps m’aide à y croire encore (un ptit peu), mais l’espoir devient douloureux quand chaque mois c’est un nouvel échec… je redoute de reprendre… et en même temps, j’ai tellement envie d’autres enfants ( et mon Amoureux aussi,h ein ^^) …
        Et toi? 🙂

        • Moi prise de sang pour contrôler amh et fsh au prochain J3. En fonction on verra bien si reprise « urgente » ou pas. Dans tous les cas rien avant novembre prochain (1 an de Nano)
          Je rêve de 4 enfants…
          Argh cette souffrance qui revient… Pas hâte. Gros gros bisous et courage
          Bisous

  21. J’ai adoré ton article et tous les commentaires que tu as eu (oui je les ai tous lus!!!).
    Je pense que je vais faire parti de la catégorie C, en mode « je fais comme je le sent et on verra bien ». À voir sans le P’tit Farceur sera là…
    Donc vous êtes parti sur une île avec Nano? Et à quel âge? Et qu’est-ce que vous vous êtes rendu compte qui vous a obligé à vous adapter à lui? (ma question est mal formulée mais avec un peu de chance tu comprendras quand même ;-))
    Je voudrai bien faire un voyage avec le P’tit Farceur mais je ne sais pas ce qu’on peut se permettre (rapport aux vaccins, à la durée de vol, aux activités sur place)

    • Alors Nano a 8 mois, on est aux Canaries, à la Palma plus précisément. On a choisi une destination pas trop loin, mais l’avion c’est en effet galère car pas de place pour le bébé à part les genoux. En gros on arrive à aller à la mer quasi tous les jours mais une heure maxi, car la baignade le fatigue vite et le soleil tape. Plus de logistique pour les sorties, on a fait une check list à l’arrivée et comme ça ça va très vite à préparer et on ne se retrouve pas sans eau ou tétine à 1h de chez nous. Balades courtes de 2h maxi ombragées (cf réponse à BOunty sur son comm’ et galère du jour). On a loué un gîte AirBnb et on n’en bouge pas, car repères du petit, dodos, etc.. et enfin, voiture de loc obligatoire avec siège bébé. Avec une bonne logistique on arrive du coup à tout préparer maintenant en 15 minutes maxi, faire au moins une sortie/plage/visite par jour, et on peut profiter. Ce qu’on n’a pas pu faire: Plongée ou même nager à deux dans la mer (et tout seul, c’est moins drôle). Rando >2h, alors qu’on est fan de trekking. Restos le soir, Balades la nuit, observation des étoiles… Donc vacances calmes, mais tellement de bonheur de passer du temps tous les trois. Je pense que dés 6 mois on peut faire des trucs sympas. Pour le vol, vaut mieux faire court au début, en sachant que sur les longs courriers il y a des nacelles pour coucher les petits, ce qui aide forcément. Eviter les gros décalages horaires. On va aux Seychelles en octobre, il aura 11 mois. Vive AirBnb. VOilou! Bisous

  22. Je me retrouve un peu dans les 2 camps. Ce qui me choque personnellement c’est ce sentiment que les déjà mamans depuis plus longtemps que toi veulent à tout prix te faire comprendre que ELLES savent mieux que toi et qu’elles t’expliquent pourquoi tu as rien compris à l’éducation !

  23. Il est très intéressant cet article !
    C’est fou comme les gens, la famille, les amis, tout ce petit monde qui nous entoure essaie de nous conditionner et de nous apprendre ce qui est mieux… Les gens ont un avis sur tout et c’est pénible parfois…
    Tu es une sacrée maman qui justement malgré un travail prenant arrive à tout conjuguer ! (peut être que certaines mamans t’envient ???) Vous êtes présents pour Nano, vous faites ce que vous avez envie et ce qui est bon pour lui. C’est le principal !
    Alors bravo à vous de ne pas rentrer dans ces cases définies…
    Bisous !

    • Non, je en pense pas qu’elles m’envient. Elles aiment juste critiquer et se focaliser sur des points de détails inintéressants.Toutes les mamans sont des sacrées mamans je pense. Ou presque 😉
      Gros bisous!

  24. Ah merde, c’est si compliqué d’être adultes/parents. J’aime ton article parce qu’il met en avant le fait qu’on peut ne pas être dans une de ces cases et être bons parents et surtout c’est pénible les donneurs de leçon. En bref, j’aimerais bien que tu sois ma copine à moi :-))

    • Je suis déjà un peu ta copine à toi 🙂
      Fais attention à toi, car tout le monde va y aller de ses conseils pour t' »aider » en tant que maman solo de jumeaux (y compris tes plus proches). Tu sauras ce qu’il faut faire, l’instinct maternel y a que ça de vrai! Ou pas par moment, mais tu sauras mieux quand même 🙂

Laissez moi un petit mot, soyez moins timide que moi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s