Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!

Cela n’a pu échapper à personne, ces derniers jours ont été de nouveau l’occasion de relancer le fameux débat qui n’a pas lieu d’être sur la famille à la française, la PMA, le don, la GPA, l’adoption pour les couples hétéro et homosexuels. Ce sujet a bien agité la blogosphère, et a remué toutes ses pmettes, enceintes ou pas, qui se sont senties directement visées, elles et leurs petits bouts à venir, par ces familles de cul-serrés bien pensant qui font tout mieux que tout le monde.

Miss Kangourou, comme beaucoup d’entre vous, a eu l’estomac noué et la gorge serrée par ces nouvelles manifestations. Bien que n’étant pas du tout favorable au gouvernement en place pour bien des choses, elle était heureuse de l’ouverture d’esprit dont celui-ci avait fait part, qui a permis à de nombreux couples de s’unir de la façon dont ils le souhaitaient, et qui a également permis à certaines de ses amies de devenir enfin les mamans officielles de leurs bébés nées par PMA et IAD, et portés par leurs femmes.

Ça lui semblait tellement évident à la Miss Kangourou… qui peut imaginer ne serait-ce qu’une seconde que, si ces enfants perdaient malheureusement la maman qui les a portés (donc reconnue), leur deuxième maman ne serait pas la seule personne qui puisse continuer à les élever et les aimer de tout son cœur de maman? Quand elle a entendu parler de ces fameux enfants « orphelins de pères » tels qu’ils sont décrits par les manifestants pour « tous », elle a bien eu envie de leur rappeler la définition de l’orphelinage. Ces mots si inadaptés sont si blessants pour les vrais orphelins, et pour tous ces petits dans les familles homoparentales, c’est d’une violence…

Il y a trois jours, mission épilation pour la la Miss Kangourou, ben oui, à 33SA, ça devient difficile à faire soi même ! Discussion étonnante avec l’esthéticienne, qui après avoir longuement discuté des poils de femme enceinte qui poussent plus ou moins vite selon les endroits et les femmes (sujet hautement philosophique), et de la longueur des 9 mois de la grossesse (toujours aussi palpitant), a fini par aborder avec Miss Kangourou la PMA et l’attente, une chose en amenant une autre, en pleine séance de torture. Par lui expliquer que sa pote stérile est tombée enceinte après avoir eu l’agrément pour l’adoption, bla bla bla, et qu’il existe des blocages psy, bla bla bla. Tellement caricatural que Miss Kangourou s’est retenue de pouffer de rire. Lui a gentiment expliqué comme toujours que malheureusement cet exemple d’happy end n’était pas représentatif de la majorité des cas, et que de réelles raisons médicales existaient qui ne trouveraient ni causes ni  solutions psychanalytiques. Et là, l’esthéticienne de se décomposer, en expliquant que oui, elle le sait bien, étant dépourvue d’utérus, et donc dans l’incapacité de porter un enfant. Celle là, elle l’avait pas vue venir, la Miss Kangourou. D’où une nouvelle discussion sur la GPA, seul espoir de cette pmette de pouvoir un jour être maman, vu l’absence ou presque de succès des greffes utérines pour le moment. Ca a duré longtemps l’épilation …

D’ailleurs, Miss Kangourou a appris avec joie la première naissance d’un bébé suite à une greffe utérine, source d’espoir pour beaucoup de couples.

La GPA, parlons en. A la base, comme beaucoup, Miss Kangourou n’était pas forcément pour il y a quelques années, indécise dirons nous, par méconnaissance du sujet probablement. C’est le hasard qui a fait que cette discussion a eu lieu, deux jours avant de tomber également par hasard sur ce superbe reportage du 13h15 sur France 2, en pleine manif pour tous. Le témoignage d’hier traitait d’un parcours GPA complet d’un couple homosexuel aux USA, qui leur a permis de devenir les heureux papas de deux petites jumelles. Sujet admirablement traité, qui montre très bien à quel point ce projet peut se vivre en famille, avec les points de vue de chacun, l’ouverture d’esprit nécessaire aux parents des couples qui se lancent dans l’aventure, des deux côtés, les risques et le caractère non anodin de ces grossesses, même pour les hyperfertiles qui ont adoré leurs premières grossesses, le bonheur bien réel engendré par cette pratique si discutée. Une GPA bien réfléchie, cadrée au niveau éthique et légal des deux côtés, tel qu’on le fait actuellement pour les agréments d’adoption, ça rendrait heureux bien des futurs parents, y compris catho/pratiquant… Le seul truc qui a « chiffonné » Miss Kangourou dans le reportage d’hier, c’est le choix de grossesse gémellaire qu’elle ne cautionne pas. Pour elle, une GPA doit avant tout être le plus possible dénuée de risque pour la mère porteuse, et clairement, une grossesse gémellaire, c’est source de complications (hémorragie de la délivrance, hypertension, prééclampsie, prématurité et traitements lourds associés, RCIU, mort fœtale tardive, césarienne…..). Même si toutes les pmettes rêvent ou presque de jumeaux pour des raisons évidentes, en cas de GPA, elle trouve ça inadapté de prendre de tels risques pour la mère porteuse. Mais ce n’est que son avis. En dehors de ce « détail », elle est désormais convaincue qu’une GPA réfléchie et encadrée ne représente en rien un danger pour qui que ce soit, et trouve scandaleux que les enfants bien vivants nés par GPA ne soient pas reconnus en France comme enfants de leurs parents, comme des exclus de la société type « bâtards » des années 30. Surtout avec des lois européennes claires sur le sujet…

Avant-hier, Miss Kangourou a eu l’immense « chance » d’aller au baptême de la JoliBaby de SuperFertile. Baptême célébré par un prêtre qui a bien précisé que toute naissance était uniquement justifiée par la volonté de Dieu n’est-ce pas (les deux autres pmettes présentes ont avalé de travers). Quatre enfants ont été baptisés ce jour là, dans une ambiance foire au manège telle qu’on n’a même pas entendu l’orage qui a duré pendant toute la cérémonie. Des petites filles de 6-7 ans en mode Mini-Miss maquillées et coiffées, manquait plus que le string papillon, une mère qui mâchait son chewing gum bruyamment pendant le sacrement, tandis que le père matait tranquillement les fesses de la petite nièce de 16 ans, des enfants qui couraient autour de l’autel en bousculant le prêtre, une absence complète de respect général qui a choqué Miss Kangourou, pourtant complètement athée. La fête au village puissance 10. Mais ouf, ces merveilleux enfants issus de couples hétéro/cathos/blancs/fertiles ont bien été baptisés, l’univers est sauf, notre futur est assuré sur le plan moral.

Bref, c’était l’article Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr du jour, fallait que ça sorte aussi ici.

Je précise que je ne suis pas anti-catho, je suis juste anti-bienpensants#manifpourtous qui feraient mieux de balayer devant chez eux au lieu de regarder ce que font les voisins.

Et profondément attristée de voir l’énergie et l’argent dépensés dans la destruction des droits des autres, et de leurs familles, qui n’ont rien demandé à personne, alors qu’il y a tellement de vraies causes actuellement qui elles ne mobilisent pas les foules, telles que l’épidémie meurtrière qui frappe le Libéria et la Guinée (oui mais c’est loin), le réchauffement climatique, la famine, la montée de l’extrémisme en France et ailleurs … Sans vouloir me la jouer candidate Miss France, n’y a t’il pas des choses plus préoccupantes que le fait que Lilou ait deux papas ou que Zézette ait des gènes tchèques? 🙂

Sinon tout va bien, des nouvelles de Nano très bientôt, et plein de bisous les copinautes d’une Miss Kangourou pas assez présente mais qui est dorénavant en congé mat’ et va pouvoir mieux vous suivre et vous accompagner. ❤

Publicités

21 réflexions sur “Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!

  1. Moi je crois que tu ferais une bielle jolie Miss France !! Comme le dit Bounty, ces cons de bien-pensants ne représentent heureusement pas la majorité… J’ai lu un article qui disait que seulement 31% (ok, je te l’accorde, c’est déjà énorme…) cautionnait les revendications de la manif contre tous. 69% sont donc CONTRE !! Finalement, soyons positifs: ces intolérants ne représentent qu’une minorité… Bisous ma belle et très heureuse de savoir que tu es en congé mater !! Je t’embrasse fort.

    • Oui, 3 sur 10 c’est moins que ça n’aurait été il y a 30 ans, et moins que le nombre qui votent FN, mais quand on sait qu’ au Québec 95% de la population est or le mariage homo ça interpelle…
      Pour Miss France c’est mort, trop fat 🙂

  2. L’année dernière, j’ai découvert un petit fanion de la manif de la honte chez ma tante préférée. Autant te dire que venant d’une personne que j’admire, ça pique !!
    Pour le reportage, je l’ai trouvé très bien aussi, tres émouvant sans tomber dans le pathos. Ceci dit, j’ai quand même tiqué sur le choix de 2 embryons mais ça semble courant aux USA (voire même 3, selon les témoignages que j’ai pu lire).
    Bref, j’adore ton post 🙂
    Vivement les news de Nano !!

  3. Bah moi je finis par l’être anti-catho et en tant que bonne athée de base je me dis malgré tout que le pauvre Jésus (juif homo fort probablement parce qu’il avait bien beaucoup de copains hommes celui-là non ?) doit quand même se retourner dans sa tombe (ou sur son nuage).

  4. Je n’ai pas fait d’article car je me serais énervée contre ces bien-pensants-bourge-catho, mais tu as superbement résumé ma pensée! 😉

    J’ai aussi trouvé que le reportage d’hier, bien que très bien fait, montrait un peu trop le côté bisounours. La soeur de mon amie est en plein dans les démarches et c’est énormément de paperasse, d’avocat, etc… et je trouve que ça n’a pas été montré.
    De même, il n’ont même pas évoqué que la FIV pourrait ne pas fonctionner, les embryons ne pas s’accrocher.

    Bref, j’ai trouvé ça un peu trop facile, et je pense que la réalité a été toute autre pour ce couple.

    Mais au moins on a parlé de la GPA en bien, rien que pour ça, ce reportage valait le coup!

    Et puis, j’ai versé ma petite larme, bien sûr!!

    • Oui, ils ont traité le sujet de façon un peu light sur le côté bisounours, mais ont quand même heureusement montré lquelques moments difficiles (saignements, risques de fausse couche, effets indésirables des traitements des FIV/DO, donc pour une approche grand public, c’était pas trop mal je trouve aussi. Merci pour ton petit mot, bisous!

  5. Attention miss kangourou montre ses dents et sors ses griffes et elle le fait si bien, si si !
    N’empêche l’esthéticienne, je ne l’avais pas vu venir non plus.

  6. Ah les esthéticiennes… La dernière fois pendant mon soin pareil on en est venue à parler PMA.
    Sinon top le congé mater, maintenant il y a qu’à attendre que Nano pointe son nez…

  7. Bonjour misskangourou, je me permets juste de rebondir sur le fameux détail de 2 voire plus embryons transférés lors d’une GPA aux USA. Pour m’être plus que renseignée, c’est en effet l’usage en général. Mais aussi, du point de vue financier (ce point a t il été abordé lors du reportage ?) et du coté des « parents d’intention », à quasiment 100 000€ la GPA, je crois que peu de couples sont en capacité de revenir pour un second enfant …
    Si la GPA était autorisée en France, sans « rémunération » et donc sans cout pour le couple de parents d’intention, la question de la sécurité de la mère porteuse pourrait justement être mieux assurée en évitant au maximum ces grossesses gémellaires à risques.

    • C’est exactement pour cela que je suis pour une GPA « à la française »= sans rémunération, pour éviter entre autres les risques des grossesses multiples. En effet, le reportage a bien parlé du coût énorme de cette démarche. Et du fait que sur les 100000€, seuls 20000 sont pour la porteuse (ce qui semble peu comparativement pour le risque encouru).
      Merci pour ton passage sur ce petit blog!
      Bisous

  8. Hello la belle. Alors moi tu vois le reportage de France 2 m’a carrément gênée. La GPA comme ça c’est un truc que je trouve compliqué mais je suis assez convaincue par les arguments de gens comme Irène Théry. Par contre, le fait que ce couple se comporte un peu comme au supermarché en demandant le transfert de 2 embryons, un provenant de chacun d’entre eux, sans tenir compte des risques liés à cette grossesse gémellaire (qui d’ailleurs se complique) et avec un certain détachement au final ça m’a vraiment mise mal à l’aise. Par ailleurs, il y avait une grosse connerie dans le reportage disant que la receveuse prenait des médicaments (en l’occurrence des hormones) pour tolérer ces 2 foetus venant de 2 pères différents…ce qui est juste une aberration (nous tolérons toutes des foetus semi-compatibles voir totalement incompatibles et ce sans aucun immunosuppresseurs c’est un peu le principe de « comment on fait les bébés »!) Bref, ça m’a pas top convaincue même si cela n’avait rien à voir avec le traffic d’être humain qu’on nous présente souvent. Et sinon j’ai bien compris que cette manif était contre plein de chose mais je ne vois toujours pas en quoi elle pourrait être « pour » tous…en tout cas pas pour moi, merci bien!!! bizzz

    • Merci pour ton comm’, je suis d’accord avec toi sur le côté douteux de prendre le risque d’une grossesse gémellaire en cas de GPA, même si je comprends les arguments financiers évoqués par d’autres. Je ne cautionne pas cette démarche non plus, une grossesse gémellaire c’est si compliqué, et prendre le risque pour la maman et pour les petits d’être grand prémas, c’est quand même difficilement acceptable. C’est très différent quand il s’agit de son propre corps je trouve, j’ai clairement pris le risque de la grossesse gémellaire avec mes 3 follicules lors de mon IAC, voire triple, et c’est quelque chose que nous avions longuement évoqué et discuté avant de prendre ce risque. Après, cette émission restait un résumé en une heure d’un projet qui a duré deux ans au moins, et nous n’avons pas eu tous les détails, et c’est une GPA américaine, donc je n’étais pas si surprise. Je me suis dit qu’à 6000€ le don d’ovocyte, valait mieux faire trois dons que de se taper une grossesse gemellaire si c’était pour l’argent rapporté à la mere porteuse, soit 20000€. Je pense donc que la démarche de cette dame n’était que très peu financière.
      Ceci dit, cette émission a surtout montré une démarche avant tout humaine d’un couple, avec les familles et parents qui faisaient preuve d’une belle tolérance malgré leur génération, et j’ai trouvé le regard du journaliste relativement impartial, pointant bien les limites et risques aussi de tout ça. Bref, une GPA « à la française », c’est à dire éthique, anonyme, gratuite ou presque, développée par Irène Théry, c’est malheureusement pas demain qu’on l’aura, et en attendant, le système montré dans l’émission n’est pas si catastrophique que l’image des mères porteuses indiennes enfermées par les trafiquants que certains ont.
      Désolée pour la tirade, bisous et merci

Laissez moi un petit mot, soyez moins timide que moi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s