Dans la famille de Miss Kangourou, je demande ….

Attention article long et intime, et pas drôle, voilà, vous êtes prévenus!

Dans la famille de Miss Kangourou, je demande…

La Fille: bon ben ça c’est la Miss Kangourou, tu la connais déjà, rien à ajouter (sauf qu’elle se pique ce soir pour la première fois si elle se décide à passer à la pharmacie chercher le stylo Gonal un jour, mais qu’elle a peur, et que Mr Choubidou phobique des aiguilles a promis de lui faire sa piquouse si elle bloque, ça promet, on est pas sortis 🙂 (Miss Kangourou s’imagine déjà avec le stylo planté dans sa jambe et un Choubidou en plein malaise vagal à côté)

Il y a eu une petite Fille avant Miss Kangourou, le PetitAnge, mais elle est partie à l’âge d’un mois d’une mort subite du nourrisson, et n’a donc pas connu sa petite soeur.

Miss Kangourou est donc la grande sœur.

Le Fils n°1: SuperBroz. Lui c’est le complice de Miss Kangourou, ils sont très proches et il est celui qui repère les larmes cachées de Miss en soirée, ou les moments où il ne faut pas lui mettre ChoupiBaby dans les bras parce que c’est pas le moment…

SuperBroz est le petit frère et le grand frère à la fois de Miss Kangourou, il a failli faire le même métier qu’elle, mais après moultes complications de sa scolarité à la Grande Faculté des futurs toubibs, il a tout largué pour devenir un pro du montage audiovisuel. Il a de chouettes projets de société avec Mr Choubidou. SuperBroz a un petit garçon, ChoupiBaby, filleul de Miss Kangourou, et est un papa merveilleux et hyperprésent avec son bébé. Super Broz est le plus protecteur des petits frères, Mr Choubidou n’a qu’à bien se tenir !

SuperBroz a épousé PrettySis’ en septembre dernier, la meilleure amie de Miss Kangourou. PrettySis’ est une super copine et belle soeur, la plus présente dans toute cette sombre histoire d’infertilité, du genre à lui demander « et toi, comment ça va le moral? » deux heures avant son mariage, comme si elle n’avait pas d’autres choses à penser! PrettySis’ sait exactement quand Miss Kangourou va chez le gynéco, et est présente sans être envahissante. Et ChoupiBaby est le plus mignon des petits garçons, un adorable bébé tout en sourires et en éclats de rire, le genre de bébé que Miss Kangourou rêve d’avoir un jour… peut être…

Bref, jolie famille, les alliés n°1 de Mr Choubidou et Miss Kangourou, et même pas de jalousie envers eux qui ne vont pas tarder à mettre en route Baby n°2… et espèrent si fort que nos enfants grandiront ensemble cette fois ci…

Le Fils n°2: LittleTeacher, le petit frère qui a émigré à Pollution City et y exerce avec passion son métier tout neuf de prof de maths section Euro, le tout en ZEP.

Miss Kangourou et lui ont en commun l’amour des voyages et du monde anglo-saxon, la musique (même si ça fait 10 ans que Miss Kangourou ne touche plus à son piano, pas bien). Et ils ont arrêté de cloper le même jour l’an dernier, autre point commun très important! LittleTeacher est un chouette petit frère, beaucoup plus discret que SuperBroz, il ne parle quasi pas de l’infertilité avec Miss Kangourou, mais est au courant depuis un trajet Paris-Lille palpitant au cours duquel Miss Kangourou lui a tout révélé, ainsi qu’au type chelou qui squattait à côté au wagon bar, mais on s’en fout 🙂 LitteTeacher est célibataire à son grand désespoir, et cherche l’amour, mais avec un niveau de timidité digne d’un collégien qui rend les choses difficiles.

Le Fils n°3: Poussin, le bébé frère de Miss Kangourou, treize ans d’écart. Le bébé surprise de sa maman, pas attendu mais très accueilli. Poussin est un ado sans boutons, un peu bizarre, comme tous les ados, assez touchant, intéressé par tout, et idôlatrant tous ses frères et soeur. C’est le bébé qui a prouvé à une petite Miss Kangourou de treize ans qu’elle aimait bien les bébés en fait, elle qui croyait détester ces petits êtres étranges, bruyants et tout rouges. Elle s’est occupé de Poussin comme une petite maman, ça a été le grand bonheur de son adolescence, et après lui avoir donné ses biberons pendant des années, elle lui sert maintenant ses premières bières light aux soirées… Poussin est très mûr pour son âge, et espère très fort qu’il sera rapidement un Tonton Poussin.

Le Papa: Un gentil papa très doux et très fier de sa tribu. Il est également un chouette papy pour ChoupiBaby, c’est tellement naturel pour lui. Il a toujours préssenti que Miss Kangourou et Mr Choubidou auraient des difficultés pour concevoir leur Baby, et chouchoute sa grande fille le plus possible à coup de petits plats et autres petites cartes personnalisées…

La Maman: Miss Kangourou pourrait écrire un billet entier, et même un livre sur sa maman, et leur relation si particulière. La Maman de Miss Kangourou vient d’une grande famille des îles à cocotier, elle a connu une enfance difficile, avec des parents froids, désinvestis et violents, a été finalement éduquée par des nounous avec ses frères et soeurs une fois que sa maman à elle est partie élever sa petite dernière avec son nouveau mari. Elle a rencontré son mari très jeune, l’a épousé six mois plus tard, et n’a jamais divorcé. Les parents de Miss Kangourou ont pourtant une relation difficile, avec une maman très autoritaire et un papa parfois très passif. Miss Kangourou aurait tout donné pour qu’ils arrêtent cette relation destructrice il y a 20 ans.

La Maman de Miss Kangourou n’a pas été ce qu’on appelle une bonne maman, car trop sévère. Elle a tout fait pour que Miss Kangourou et ses frères aient une éducation parfaite, accès aux activités de leur choix, au prix de beaucoup de sacrifices, et ils n’ont jamais manqué de rien.

Mais à quel prix… Peur permanente de l’échec, pression de réussite, terribles colères de la maman envers les trois enfants. Envers le SuperBroz qui faisait pipi au lit jusqu’à la préadolescence, envers LittleTeacher qui n’arrivait pas à apprendre à lire, envers Miss Kangourou qui n’était pas toujours parfaite, avait tendance à prendre du poids, etc… Et ce pendant 14 ans. Une enfance dans la peur, un papa immature et impuissant devant tout cela. Une maman qui était pourtant tellement fière de ses enfants, et qui les aimait plus que tout. Compliqué tout cela… Miss Kangourou était la confidente de ses deux parents lors de leurs conflits quasi quotidiens, la confidente et la protectrice de ses petits frères. Pas étonnant qu’elle se soit « casée » à l’âge de 15 ans avec Mr Choubidou, diront les psychologues de comptoir.

Et pourtant, l’arrivée de Poussin a tout changé dans la famille Kangourou. Poussin a été une vraie surprise, la Maman ayant près de 40 ans, un antécédent de salpingite bilatérale, et une contraception sensée être efficace… On est pas tous égaux en fertilité! Poussin a changé les parents de Miss Kangourou, qui l’ont élevé avec tendresse et amour, avec patience… à croire que c’est Poussin qui a éduqué les parents de Miss Kangourou en fait. Après avoir vécu une enfance très difficile et avoir mis une pression terrible à ses trois premiers enfants pour réussir leur vie, la maman de Miss Kangourou s’est enfin détendue, a pris énormément de recul, et s’est rapprochée de ses petits.

Miss Kangourou n’est pas rancunière, et est devenue très proche de sa Maman, lui a pardonné avec les années. Grandir, c’est accepter les imperfections de ses parents n’est-ce pas ? Elle a compris que sa maman a fait comme toutes les mamans, de son mieux, pour que ses enfants réussissent, sans réaliser le cauchemar qu’elle leur faisait vivre, n’ayant rien connu d’autre elle-même.

C’est aujourd’hui son principal soutien dans toute cette histoire, sa confidente, celle qu’elle appelle pendant une heure quand elle n’en peut plus, celle qui la soutient dans son parcours universitaire interminable et difficile. C’est celle qui a accepté qu’elle se marie si jeune. C’est également celle qui a soutenu SuperBroz lorsqu’il a choisi de quitter ses études élitistes pour se diriger vers un BTS le rendant beaucoup plus heureux. C’est une vraie maman qui s’inquiète toujours pour ses quatre enfants. Et finalement, Poussin est un ado cool et heureux avec de chouettes parents.

Miss Kangourou a toujours eu la peur panique de reproduire le schéma familial de violence maternelle présent depuis…au moins trois générations de femmes (mère, grand-mère, arrière grand-mère). Elle n’a pas voulu avoir d’enfants pendant des années par peur de lever un jour la main sur eux, et de recréer cette peur dans laquelle elle a grandi. Elle ne supporte pas la violence envers qui que ce soit, est trop très sensible. Elle est même devenue végétarienne avec le temps 🙂

Et puis SuperBroz, partageant ses peurs, est devenu un Papa, un vrai, alros que c’était le plus traumatisé des trois par cette enfance… et ça a redonné confiance à Miss Kangourou sur ses capacités à être maman…

Mais elle a quand même si peur d’être une mauvaise maman… Elle voudrait être une maman patiente, toute douce, à l’écoute de ses enfants, et souhaite juste qu’ils soient heureux et épanouis, confiants, qu’ils soient prix Nobel ou parents au foyer…  Quand sa Belle Mère lui dit que c’est dans la tête, une petite voix lui dit que c’est peut être vrai, que peut être elle a tellement peur d’être une mauvaise maman que son utérus lui dit non.

Bref, c’était l’histoire familiale foireuse et joyeuse de Miss Kangourou. Et ce soir c’est la première piqûre de stim de sa vie. Si elle va à la pharmacie très vite. Hop hop hop.

Publicités

32 réflexions sur “Dans la famille de Miss Kangourou, je demande ….

  1. Il est beau ton post….
    Y’a pas de famille parfaite, en effet… Je pense sincèrement que le fait d’être conscient de tout cela, au contraire, te donne une force et un vrai recul sur ce que tu as peur de reproduire… Un état d’alerte, une capacité d’introspection et de remise en question. Un enfant, c’est sur, ça chamboule, ça pousse dans les retranchements les plus profonds… C’est une vraie ambivalence parfois…Mais tu me sembles au contraire tout à fait prête…
    Donc n’hésite pas… Fonce à la pharmacie, et fais ta première piqûre en pensant fort à ton bébé à venir….
    Courage (pour toi et choubidou !! 😉 )

  2. Tu te piques dans la cuisse ? Moi je préfère dans le gras du bide. En tout cas bon courage pour la première, c’est toujours la plus difficile psychologiquement!

    C’est touchant de te connaître un peu mieux comme ça. On reconnaît un peu certains membres de notre propre famille.
    Quoiqu’il arrive, il n’y a pas de mère parfaite. Mais je crois que notre parcours (et le délai de réflexion obligatoire qu’on nous impose malheureusement) fera de nous des mamans plus réfléchies, plus attentives. Bon on fera un tas d’erreurs hein, mais peut être moins. Si si, je le pense.
    Bisous

    • Oui, on va plutôt faire cela dans le ventre c’est vrai. Beurk la piqure. Tant mieux si tu as reconnu quelques membres de ta famille, ça faisait longtemps que je voulais parler un peu de ma tite famille à moi 🙂
      Bisous
      Bisous

  3. Bonne stim Miss Kangourou!! Je te souhaite une route lisse et sans encombre à la ligne d’arrivée. Des beaux bébés en somme! 😉
    Courage pour les piqûres, tu verras le coup de main se prend vite…et puis alterne avec Monsieur Kangourou (non la piqûre c’est toujours sur toi 😉 !)
    bisous

  4. merci de t’etre autant livrer sur ton histoire difficile, sur ton enfance.
    Les schemas ne se répetent pas toujours….Et tu feras surement une superbe maman qui est prete malgré sa trouille des piqures a se piquer tous les jours pendant plusieurs jours. Pique toi dans le bide c’est plus facile je trouve.
    Plei de bises et de courage pour ta premiere piqouze de gonalf!!

  5. J’aime bcp ton billet. C’est très bizarre, malgré la dure réalité de certaines choses que tu nous livres, je ressens bcp de douceur dans tes propos. Je comprends ton ressenti sur la reproduction des schémas. J’ai eu une mère alcoolique, défaillante en tant que mère et violente et je me suis souvent demandée si je serai comme elle… Quant aux blocages… je crois que personne ne sait réellement si ils existent vraiment. Mais si c’est le cas ils sont apparemment contournables… et pour le reste… tu n’es pas ta mère … fais toi confiance 🙂

    • Merci Boule de Mousse pour ton partage. On ressent également beaucoup de douceur chez toi, ça me rassure sur la reproduction des schémas, ça ne semble pas être ton cas 🙂 . Ben oui, se faire confiance, y a plus qu’à … Bisous

  6. Coucou Miss Kangourou, merci pour ta confiance de nous livrer ton parcours difficile. Tu as beaucoup de recul sur ce que tu as vécu, je ne pense pas qu’avec cette attitude on puisse être dans un schéma reproducteur. Il n’y a pas de maman parfaite, et je suis sûre que tu seras une super maman, à l’écoute de tes petits. Pour les blocages, je ne sais pas. Plein de gens avec des traumatismes arrivent à concevoir sans problème, donc… Si toi même tu sens en toi un blocage, peut être devrais-tu essayer de le retirer, via un psy, des séances d’hypnose, etc? Cela t’aidera peut être à te sentir mieux et donc à être bien disposée dans le traitement puis dans la maternité. J’ai trouvé que le maternité était une période qui nous renvoie violemment à notre enfance. C’est bon d’être en paix avec soi-même pour ensuite se sentir libre dans sa nouvelle famille.
    Gros bisous

    • Merci tout plein. J’ai déjà pensé à tout cela, mais la seule fois que je suis allée voir un psy ça a été un peu la cata, un hypnothérapeute pourquoi pas, ça pourrait m’aider un peu peut être. Je ne pense pas que j’ai réellement de blocages, c’est juste une vilaine petite voix qui surgit lorsque certains me disent que l’infertilité c’est dans la tête. Ce qui est sûr c’est qu’il m’a fallu du temps avant d’avoir envie de me lancer dans l’aventure du Baby. Je vais y réfléchir en tous cas. Bisous à toi

  7. tu analyses, tu comprends, tu pardonnes,tu donnes, tu aimes… tu feras une maman merveilleuse, quelle chance il a ton futur ptit kangourou !!! tu peux aller tranquillement vers ton bébé, tu n’as rien à craindre et lui non plus… allez bondis Miss kangourou !!!banzaïïï !!!!

    • merci tout plein Miss Smile !!
      et n’oublie pas de nous donner de tes nouvelles via ton blog 🙂 Même si tu es montée dans le train … on veut tout savoir, ça ressemble à quoi la lumière au bout du tunnel? Bisous

  8. Merci pour la confiance que tu accordes à te dévoiler un peu plus… La question de la transmission… vaste question… En tout cas, je te souhaite un bon démarrage de stim’ sans soucis et avec de beaux résultats ! Bises

  9. Tu dépeins ta famille avec beaucoup d’amour et même si vous avez traversé des épreuves vous avez tous l’air très soudés, c’est beau !
    J’espère que la piqûre s’est bien passée et que tu n’auras pas d’effets secondaires.
    Bises !

  10. Je le trouve très beau ton article. Tu présentes tous les membres de ta famille avec beaucoup de douceur.
    Au sujet de la reproduction des schémas: tu es bien consciente des difficultés de ton enfance et je suis certaine que cette conscience + l’accompagnement de Mr Choubichou feront de toi une merveilleuse maman pour votre petit Joey 😉
    Gros bisous

  11. Rah la miss, dans mes bras !!! 😉 Comme je te comprends… A 17 ans, j’allais voir un psy pour ne pas transmettre mes tares familiales et il a fallu attendre 30 ans pour que le désir d’enfanter s’installe. Que dire? Non, il n’y a pas de fatalité dans ce bas-monde. Oui, tu seras une jolie maman. Vieillir, c’est sans doute accepter les reproches qu’on nourrit depuis longtemps vis-à-vis de nos parents, et ainsi pouvoir leur pardonner pour ce qu’ils sont ou ont été.
    Si jamais tu as des craintes, peut-être que l’hypnose ou la psychogénéalogie pourraient t’apporter quelques réponses et te faire gagner en sérénité? Bisous.

    • 🙂
      Merci tout plein.
      C’est ma propre maman qui m’a remotivée hier quand je lui racontais tes galères de piqûres, en me disant que je serais une maman formidable, et c’est bête mais ça m’a fait tellement plaisir… Elle a tellement changé, je me dis que si j’ai une relation aussi chouette avec ma fille qu’avec ma mère, je n’aurai pas échoué dans mon rôle..
      L’hypnose me ferait du bien, mais je ne suis pas encore prête et dispo pour cela je crains, plus tard si les angoisses persistent, promis 🙂
      Bisous à toi!

  12. On sent tellement d’amour dans ce que tu écris, malgré le vécu difficile. Ce n’est pas évident de partager ce genre de choses, mais tu l’as fait avec beaucoup de douceur, c’est très touchant. Ça donne envie de prendre ta famille dans ses bras et de faire des câlins à tout le monde (et toi compris) 🙂

  13. Pingback: En direct des DPO … | Chez la Miss Kangourou

Laissez moi un petit mot, soyez moins timide que moi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s