Yack partie ! #IAC1

Ça avait plutôt mal démarré ce matin. En effet, Miss Kangourou et Mr Choubidou ont fait les autruches au réveil, comme si c’était un jour normal. Ils ont pris tout leur temps, comme si de rien n’était, et finalement, alors qu’ils étaient bien à la bourre, ils ont réalisé au dernier moment qu’il manquait les photocop’ de pièces d’identité, les sérologies pas imprimées, les formulaires administratifs pas remplis… Le brochure d’info pas lue…

Miss Kangourou étant une psychorigide de l’anticipation habituellement, cette attitude foireuse tranchait franchement avec son style de PMette plutôt stressée. Pas motivée pour un sou le Kangourou. Evidemment il y a eu en plus un accident sur la route, et l’arrivée au labo initialement prévue à 7h30 a été décalée d’une bonne heure de retard, super démarrage.

C’était la première fois que Miss Kangourou accompagnait Mr Choubidou à un labo de recueil, ce labo étant à deux pas du cabinet PMA, et elle a pu mesurer le caractère mégabizarroïde de ce qu’ils étaient en train de faire. Le labo est situé au sous sol de la maternité de la clinique, on y accède par un couloir un peu sombre, au bout duquel il y a une double porte vitrée lumineuse avec « FIV » sur l’une et « PMA » sur l’autre, en énormes caractères, au cas où on aurait un doute sur ce qu’on y fait. Juste avant ces portes, il y a … la chapelle de la clinique ! Fou rire avec le Choubidou, cet endroit semble vraiment adapté à nos causes désespérées, on peut brûler un cierge pendant le recueil 🙂

La secrétaire était évidemment très désagréable, et a incendié un petit couple devant nous, à qui il manquait toute sorte de pièces administratives également. Tous les couples de la pièce ont donc été informés de leur statut de couple PMA en train de faire leur première IAC, comme nous. Vive l’intimité ! La demoiselle a accompagné son amoureux en recueil ensuite.

Le mec faisant son recueil juste avant Choubidou ne vendait pas du rêve, genre le gros cassos bien moche, obèse, odeur de tabac froid, cheveux gras et dents noires. Comme quoi l’infertilité touche bien tous les milieux… Il a fait son recueil en deux minutes, impressionnant non ? La secrétaire connasse devait l’avoir émoustillé. Ok je sors 🙂

Miss Kangourou est restée chastement à lire « Elle Magasine »  pendant que Choubidou faisait sa petite affaire tout seul comme un grand avec son magasine russe, vous accompagnez vos chéris vous ?

Après ce grand moment, Mr Choubidou s’est enfin détendu, rassuré d’avoir assuré sa part du boulot, et a emmené sa tite femme prendre un petit déj’ de princesse en ville (il a découvert le principe de la Carte Princesse, merci Little Wife !) en attendant que ses zozos soient vitaminés et boostés pour prendre place dans l’utérus de Miss Kangourou. Petit moment de détente à deux, pour décompresser un peu, se retrouver, et tenter faire de cette matinée étrange un moment de complicité…

Miss Kangourou et Mr Choubidou ont décidé de partir en vacances une dizaine de jours le mois prochain, loin, très loin… Ca fait près de 10 mois qu’ils ne se sont pas fait de vacances ni même de weekend en amoureux, la faute à la thèse et au mémoire surtout, ainsi qu’aux projets de travaux,  voitures, montage de boîte de Choubidou. Là ça devient vital, ne serait-ce que pour penser à autre chose que thèse et PMA. Du coup, tant pis si la thèse n’est toujours pas soutenue, elle attendra un mois de plus. Et toc ! Destination non choisie, mais ça fait partie du plaisir des voyages que de se projeter chaque jour dans un endroit différent… Bref, enfin un échappatoire de trouvé pour ces prochaines semaines de galère.

Après ce chouette moment d’évasion, ils ont retrouvé Dr Espoir qui a déclaré le sperme de Mr Choubidou parfait, sans en dire plus, mais ça a suffit pour coller un grand sourire sur le visage de Choubidou, tout fier de lui…

Miss Kangourou n’a pas pu s’empêcher de demander si le labo était sûr de ne pas s’être trompé de recueil, vu la tronche du patient suivant (le grosmochegras)… Du coup, fou rire général en pleine action, juste avant l’insémination. Celle ci s’est faite dans la douceur, sans douleurs, à peine une petite gêne, sans vilaine pince de Pozzi tant redoutée (uterus rétroversé).

Elle a ensuite du rester avec le speculum en place 10 bonnes minutes, pour limiter le risque de contractions utérines. Très confortable et classe, l’impression d’avoir un bec de canard coincé dans le frifri. Ce qui l’a fait rire à nouveau… A chaque fois qu’elle rigolait, elle sentait le canard rigoler avec elle et ça aggravait le fou rire nerveux. Sale bête! Donc un yack plutôt drôle finalement.

Miss Kangourou ne se fait guère d’illusions, elle a bien relu les stats dans son formulaire d’information pendant la matinée, et avec un seul follicule on est à moins de 8% de réussite apparemment, voire moins avec une infertilité ovarienne. Pourquoi pas elle, direz vous ? Parce qu’elle n’y croit pas, tout simplement. Elle a peur d’avoir mal à son ptit cœur de kangourou fragilisé par les espoirs déçus, comme ses copinautes qui enchaînent les yacks négatifs depuis qu’elle les suit. Elle s’est fait gronder par Dr Espoir quand elle lui a demandé quel protocole de stim’ ils feraient le mois prochain en cas d’échec. Soit disant qu’elle ne positive pas assez. Elle fait ce qu’elle peut mais tout miser sur 8%  de réussite… ben non en fait, pas envie.

Bien sûr, ce soir, ce sera Poney Time, comme recommandé par Dr Espoir, mais pour le moment, pendant que son utérus contracte vilainement en continu depuis plus de deux heures malgré les spasfons pris avant et après l’IAC, Miss Kangourou n’y croit pas. En tous cas elle est soulagée de ne pas avoir vécu le massacre cervical décrit par ses copinautes, et a bien rigolé. Même si elle n’a pas fait exprès et qu’elle espère ne pas avoir rejeté tous les zozos vitaminés à cause de cette hilarité incongrue 🙂

Merci pour vos petits messages d’encouragement en tous cas !

Petite Pensée à Allison et Miss Infertility, les copinautes yackeuses de ces jours….

Image

Le Follicule gourmand… Echo J12 # IAC1

Petit bilan express du jour:
La kangourou-poulette couveuse a un follicule gourmand et capricieux, qui a mangé tout le gonal et n’a rien laissé pour le 2e petit follicule. Donc bye bye le risque de grossesse gémellaire, finalement un seul beau follicule de 19,5mm, un endomètre tout beau à 9,5mm. Ovitrellisation check (ça fait maaaaaaaaaaal), pour une IAC vendredi matin, youplaboum.
Bio: LH 3,5 et Estradiol 232, c’est bien?
Voilà, c’est un peu express mais Miss Kangourou a un ami très proche très triste et très nouvellement célibataire qui débarque dans 5 minutes à consoler.
Bises les filles!

Image

Les deux petits œufs de la Miss Kangourou… Echo J10 #IAC1

Aujourd’hui, Miss Kangourou a fait sa première écho de contrôle de sa première stim de toute sa vie de PMette (il était temps, depuis le temps!).

Elle avait donc prévu à peu près la culotte adaptée, jolie mais pas sexy (une Culotte Snoopy), le dépoilage récent, la petite tunique un peu longue qui va bien. Merci les filles pour les conseils 🙂

Après une semaine de stim’, avec la joie des piqûres qu’elle fait dorénavant toute seule comme une grande (avec le MagicStylo), elle était très inquiète de voir si ses vilains ovaires avaient entendu l’appel du Gonal 50UI minidose, malgré leur surdité de pépés non appareillés.

En salle d’attente, plein de PMettes sur leur portable, et deux z’hommes (dont Mr Choubidou). Miss Kangourou surfe sur vos blogs, pouffe de rire devant la Little PMette Box de la  Pimpin, et se fait regarder de travers par tout ce petit monde (aucun humour les PMettes du coin, vraiment). Aucune ne jouait non plus à CandyCrush. Miss Kangourou n’arrive pas à couper le son de ce jeu sur son nouveau smartphone tout neuf tout beau (N*xus 5), du coup elle a joué à AngryBirds à la place 😉

Dr Espoir l’accueille avec un grand sourire, elle est vraiment adorable, c’est un plaisir d’avoir une gentille gynéco bien énergique et punchy comme ça. Après ce chouette accueil, petite séance de bitchage contre les abrutis d’incapables de la sécu qui, après avoir perdu la fameuse demande de 100% stérilité (très sympa comme terme), n’ont toujours pas confirmé la réception de la nouvelle demande. Miss Kangourou adore bitcher, et se trouve là un point commun avec sa gynéco 🙂 C’est pas gagné le remboursement de cette IAC ceci dit.

Passage aux choses sérieuses, C’est parti pour le dévoilage de frifri du matin et la petite échoendo, gloups.

Alors, bilan mitigé à J10: Deux beaux follicules, mais seulement à 12,5 et 14mm, et un endomètre triple feuillet mais maigrelet à 6,7mm.
Alors Dr Espoir est bien contente de tout cela, pas inquiète pour un sou vu la précocité de cette écho à J10, elle a prédit une évolution ma-gni-faï-que de ces beaux follicules cette semaine, recontrôle écho prévu mercredi avec PDS, et IAC programmé vendredi normalement!
Elle a insisté sur le risque de grossesse gémellaire, car est convaincue que les deux follicules vont se développer tout pareil. Oui, Dr Espoir est une Mme Irma en plus… Miss Kangourou et Mr Choubidou ont donc confirmé qu’ils étaient tout à fait ok pour une double grossesse, genre tu connais une Pmette qui dirait le contraire? « Oh mon Dieuu, des jumeaux, quelle horreur, on arrête tout, je veux un enfant unique et pis c’est tout! » LOL quoi.
Bref, Miss Kangourou se prend pour une poule couvant ses deux oeufs, est repartie avec des étoiles dans les yeux en imaginant mettre au monde ses jumeaux dans 9 mois… Elle prend bien ses vitamines, levure de bière, mange des fruits et légumes, a stoppé l’alcool, est bien sage. Elle est en train de monter dans les montagnes russes, y croit de plus en plus, alors que le sondage de BAMP d’avant hier l’avait plutôt déprimée : »( La resdescente risque d’être difficile, mais ça, on verra en DPO n’est-ce pas? Ou demain, ça varie tellement d’un jour à l’autre ces sensations…
En même temps, si les IAC ça marchait du premier coup, ça se saurait non?
Voilou pour les petites news du jour! Rendez vous mercredi pour la suite…

La semaine qui pique!

Alors comme tu le sais, cette semaine Miss Kangourou a commencé sa toute première stim en vue d’une rencontre arrangée entre ses follicules et les zozos de Choubidou la semaine prochaine.

Cette rencontre se fera en tout intimité n’est-ce pas, accompagnés de témoins divers, secrétaire de labo, gynécologue, pharmacienne grognasse. Grâce à tout ce petit monde, l’agence matrimoniale des gamètes sera donc probablement ouverte la semaine prochaine pour les ovocytes vieillots kangouriens et les zozos MACA-isés choubidiens. Le taux de succès de ces rencontres avec relation durable à la clé (genre 9 mois) étant très faible, Miss Kangourou a suivi  les conseils de ses copinautes (http://ourinfertility.com/2014/01/17/acupuncture-infertilite-pma) et a pris rendez vous chez un acupuncteur à la GrandeVille du coin, afin de booster tout cela et rendre ses ovocytes plus sexy et son utérus plus douillet.

Elle a donc découvert le monde merveilleux de l’acupuncture, chez un médecin trouvé sur le net, Dr Piqpiq, qui était acupuncteur 10 ans avant de faire sa médecine. Donc pas un toubib qui fait un peu d’acu pour arrondir les fins de mois mais un vrai passionné, ouf.

Il a posé un tas de questions à Miss Kangourou, dont des questions saugrenues, du genre :

« Comment vivez vous tout cela? » et « Comment avez-vous vécu votre fausse couche ? »

Parce que ça intéresse quelqu’un en fait, son vécu? Bizarre ce docteur!

Ensuite, il a expliqué plein de trucs compliqués de neuromédiateurs et de méridiens à une Miss Kangourou déjà convaincue, au cas où elle voudrait des preuves scientifiques de tout ça, et lui a gentiment planté 5 aiguilles à des endroits apparemment très précis. Et Miss Kangourou te confirme qu’elle a une peau du ventre dure et surtout très sensible, elle a bien sursauté quand Dr Piqpiq a rentré l’aiguille près du nombril. Ouille ! Par contre le reste, nickel, même pas mal, poignet, cheville…

Elle s’est quand même demandée si elle était pas un chouillat maso pour aller se faire piquer volontairement après les 4 piqûres de stim de la semaine et le vaccin contre la grippe enfin fait mardi !

Elle a eu du mal à se détendre pendant les 20 minutes d’attente de piqpiq, a trouvé le temps long à ne rien faire, et est repartie tranquillement après sa séance, en ayant pris rendez vous pour la semaine prochaine, juste avant l’IAC normalement (enfin, ça, on verra selon l’écho de lundi, Miss Kangourou sait que ses ovaires, bien que très vieux, ont un humour bien à eux).

Mais alors ensuite, 1/2h après être sortie du cabinet, elle s’est transformée en zombie et s’est retrouvée aussi shootée que si elle venait de subir une anesthésie! Genre incapable de lutter… A fini par s’endormir devant ses stats et a donc été se coucher pendant une bonne heure. Pour accueillir ensuite Mr Choubidou avec des baillements ininterrompus qui l’ont franchement vexé. Bref, une vraie narcoleptique ! C’est pas ça qui aura fait avancer le mémoire, mais  bon … Le mélange vaccin/stim/acupuncture, ça fatigue en fait !

Bref, Miss Kangourou a testé l’acupuncture, elle ne comprend rien aux méridiens, mais il s’est passé un truc dans son corps quand même, ça c’est certain  🙂

Et elle fait des gros bisous à ses copinautes, est tellement contente que plusieurs d’entre elles soient montées dans le train ce mois ci… Profitez les filles, faites nous une petite place!

 

Bout de Gras versus Aiguille Perfide … + EDIT: Bout-de-Cellulite le vaincu

Parce qu’elle se doute bien que tu meurs d’envie de savoir comment se passent les piquouzes, Miss Kangourou va tout te raconter…

Dans le monde magique des petits oiseaux qui chantent :

Il est 14h, c’est le premier jour de stim’, Mr Choubidou a commandé le Gonal à la pharmacie, et Miss Kangourou va récupérer le fameux stylo à la pharmacie. La gentille pharmacienne lui tend l’objet tant convoité, Miss Kangourou reconnaît le stylo qu’elle a vu en démo sur papier et sur youtube en boucle cette semaine. Trop Easy, elle ne sent même pas la piqûre, ça lui prends trois secondes, et elle accueille toute fière Mr Choubidou le soir, limite elle attend avec impatience la suivante.

Dans le monde réel moche et gris :

Il est 16h30, Miss Kangourou est méga à la bourre à la pharmacie, elle est accueillie par la pharmacienne grognasse qui a refusé de lui commander le Gonal au téléphone la semaine dernière et a voulu voir l’ordonnance avant (genre elle irait commander des trucs pareils pour le fun !).

Elle réalise alors que le Gonal n’est pas du tout dans le MagicStylo mais sous forme de poudre, de solvant, que les seringues sont réglées pour des doses de 37,5 ou 75 UI mais pas 50UI (et va faire la dose exacte quand il s’agit de millimillilitres… En plus, dans la boîte, il y a que 6 seringues, or Miss Kangourou en a en fait pour 9 jours avec 450UI de Gonal et a donc besoin…de 9 seringues (truc de dingue, les maths).

La pharmacienne grognasse ne comprend pas le souci. Miss Kangourou lui explique. « Oui mais dans le kit il n’ya que 6 seringues, c’est comme ça. » Miss Kangourou lui réexplique qu’à moins de se repiquer avec les mêmes aiguilles (tête effarée de la pharmacienne grognasse), il lui faut réellement un peu plus de seringues et d’aiguilles. La pharmacienne ne sait pas quoi faire pour résoudre ce problème insolvable. Miss Kangourou lui suggère de lui donner d’autres seringues de 1ml, et d’autres aiguilles sous cutanées, elle se débrouillera avec les doses, c’est de toutes façons gradué pareil. La pharmacienne ne comprend pas, lui dit de voir au prochain rendez vous avec la gynéco. Miss Kangourou lui réréréexplique que le prochain rendez vous c’est lundi, à J10, que d’ici là il y aura 7 piqûres….

Finit par laisser tomber, va à l’hosto pendant sa semaine de « congé/mémoire/stats » voler des seringues et des aiguilles en civil, en passant pour une toxico auprès des collègues. L’excuse de la maman diabétique, ça marche pas trop mal d’ailleurs.

Parallèlement, elle tente d’obtenir un rendez vous avec Dr Biostat pour son mémoire, vu que sa directrice de mémoire l’a laissé tombée sur ce coup là. La secrétaire au téléphone : « Alors ce sera un premier rendez vous le 11 février et un retour des résultats 4 semaines plus tard ». Le mémoire doit être rendu le 28 février, avec les résultats et leur interprétation. Miss Kangourou sent la boule se serrer dans la gorge. Tente de négocier avec une petite voix pleine de détresse. Et obtient par miracle un rendez vous pour le lendemain, c’est-à-dire aujourd’hui. Une secrétaire compréhensive, quel bonheur !

Du coup petite soirée à finaliser le recueil de données sur le tableau Excel, pas de retour à l’appart possible, et arrive l’heure redoutée de la piquouze, Mr Choubidou n’étant pas dans les parages pour réaliser le geste tant craint.

Et là, il faut imaginer une petite musique guerrière, genre Christophe Colomb, pour visualiser le duel qui a opposé deux protagonistes : « Bout de Gras », sur le ventre de Miss Kangourou versus « Aiguille perfide », au bout de la seringue remplie du précieux liquide.

Aiguille perfide s’approche de Bout de Gras, qui la regarde de haut et réussit à l’intimider suffisamment pour qu’elle fasse demi tour, et ce plusieurs fois d’affilée…

Elle tente une approche en douceur, et repart aussi vite au dernier moment.

Touche vaguement Bout de Gras, qui la rabroue fermement mais sûrement !

Pendant ce temps, Miss Kangourou tente de se convaincre, respire fort, regarde Aiguille Perfide, essaye de ne pas la regarder…

Bout de Gras gagne encore et toujours !

Après 10 minutes d’intimidations des deux camps, Miss Kangourou renonce, incapable de piquer son bout de gras. Ri-di-cu-le.

Elle repense à un des mots d’encouragement de ses copinautes, to drop sky, qui a dit qu’elle ferait une bonne maman prête à se piquer tous les jours… Pense à son Baby, souffle un grand coup…

Aiguille Perfide rentre dans Bout de Gras. Ouille !! Ca pique et ça rentre pas ! Elle a la peau dure, Miss Kangourou ! Finalement, l’aiguille est entrée, le liquide est délivré, trop facile !

Miss Kangourou 1-  Bout de Gras 0 …

Aujourd’hui, Miss Kangourou s’est dit que ce serait plus facile, qu’elle arrêterait ses gamineries et réussirait sa piquouz genre finger in the nose, trop l’habitude quoi !

Résultat : échec et mat, 10 minutes de galère, une seule tentative de piqûre qui a fait mal mais n’est pas rentré dans la peau (ou plutôt) le cuir du Kangourou…

Heureusement, ce soir… Choubidou est arrivé !!!

Et le Choubidou a réussi sans la moindre difficulté à piquer sa petite femme, malgré les vilains mots qui sont sorti de sa bouche lors de la piquouz (la bouche du Kangourou qui est décidément un animal très vil). Le phobique des aiguilles ne l’est finalement pas tant que ça quand il ne s’agit pas de lui 😉

Bref, Miss Kangourou est une vraie gamine de docteuse flippée des piqûres, qui ferait rigoler n’importe quel diabétique, et va dorénavant faire confiance à son Choubidou pour lui injecter les hormones de la procréation magique. Et veut son MagicStylo la prochaine fois !

Moquez vous les filles, je sais, je fais trop pitié 🙂

RI-DI-CU-LE

EDIT:

Aujourd’hui, Miss Kangourou a retenté sa chance avec la complicité d’Aiguille Perfide pour venir à bout de son souci de piquouz. Elle a été voir sur son cuissot si Bout-de-Cellulite serait plus coopérant que Bout-de-Gras.

Et Victoire!! Bout-de-Cellulite est tout faible, vaincu d’avance, tout mou et beaucoup moins sensible que Bout-de-Gras le warrior! Il s’est donc laissé faire sans rechigner en voyant arriver Aiguille Perfide. C’est donc avec fierté que Miss Kangourou et Aiguille Perfide ont réussi à piquer Bout-de-Cellulite en moins de 2 min, sans faire mal, sans buter sur une peau résistante!!  Même plus peur 🙂

Merci pour les encouragements en tous cas 🙂

C’est partiiiiii

Dans la famille de Miss Kangourou, je demande ….

Attention article long et intime, et pas drôle, voilà, vous êtes prévenus!

Dans la famille de Miss Kangourou, je demande…

La Fille: bon ben ça c’est la Miss Kangourou, tu la connais déjà, rien à ajouter (sauf qu’elle se pique ce soir pour la première fois si elle se décide à passer à la pharmacie chercher le stylo Gonal un jour, mais qu’elle a peur, et que Mr Choubidou phobique des aiguilles a promis de lui faire sa piquouse si elle bloque, ça promet, on est pas sortis 🙂 (Miss Kangourou s’imagine déjà avec le stylo planté dans sa jambe et un Choubidou en plein malaise vagal à côté)

Il y a eu une petite Fille avant Miss Kangourou, le PetitAnge, mais elle est partie à l’âge d’un mois d’une mort subite du nourrisson, et n’a donc pas connu sa petite soeur.

Miss Kangourou est donc la grande sœur.

Le Fils n°1: SuperBroz. Lui c’est le complice de Miss Kangourou, ils sont très proches et il est celui qui repère les larmes cachées de Miss en soirée, ou les moments où il ne faut pas lui mettre ChoupiBaby dans les bras parce que c’est pas le moment…

SuperBroz est le petit frère et le grand frère à la fois de Miss Kangourou, il a failli faire le même métier qu’elle, mais après moultes complications de sa scolarité à la Grande Faculté des futurs toubibs, il a tout largué pour devenir un pro du montage audiovisuel. Il a de chouettes projets de société avec Mr Choubidou. SuperBroz a un petit garçon, ChoupiBaby, filleul de Miss Kangourou, et est un papa merveilleux et hyperprésent avec son bébé. Super Broz est le plus protecteur des petits frères, Mr Choubidou n’a qu’à bien se tenir !

SuperBroz a épousé PrettySis’ en septembre dernier, la meilleure amie de Miss Kangourou. PrettySis’ est une super copine et belle soeur, la plus présente dans toute cette sombre histoire d’infertilité, du genre à lui demander « et toi, comment ça va le moral? » deux heures avant son mariage, comme si elle n’avait pas d’autres choses à penser! PrettySis’ sait exactement quand Miss Kangourou va chez le gynéco, et est présente sans être envahissante. Et ChoupiBaby est le plus mignon des petits garçons, un adorable bébé tout en sourires et en éclats de rire, le genre de bébé que Miss Kangourou rêve d’avoir un jour… peut être…

Bref, jolie famille, les alliés n°1 de Mr Choubidou et Miss Kangourou, et même pas de jalousie envers eux qui ne vont pas tarder à mettre en route Baby n°2… et espèrent si fort que nos enfants grandiront ensemble cette fois ci…

Le Fils n°2: LittleTeacher, le petit frère qui a émigré à Pollution City et y exerce avec passion son métier tout neuf de prof de maths section Euro, le tout en ZEP.

Miss Kangourou et lui ont en commun l’amour des voyages et du monde anglo-saxon, la musique (même si ça fait 10 ans que Miss Kangourou ne touche plus à son piano, pas bien). Et ils ont arrêté de cloper le même jour l’an dernier, autre point commun très important! LittleTeacher est un chouette petit frère, beaucoup plus discret que SuperBroz, il ne parle quasi pas de l’infertilité avec Miss Kangourou, mais est au courant depuis un trajet Paris-Lille palpitant au cours duquel Miss Kangourou lui a tout révélé, ainsi qu’au type chelou qui squattait à côté au wagon bar, mais on s’en fout 🙂 LitteTeacher est célibataire à son grand désespoir, et cherche l’amour, mais avec un niveau de timidité digne d’un collégien qui rend les choses difficiles.

Le Fils n°3: Poussin, le bébé frère de Miss Kangourou, treize ans d’écart. Le bébé surprise de sa maman, pas attendu mais très accueilli. Poussin est un ado sans boutons, un peu bizarre, comme tous les ados, assez touchant, intéressé par tout, et idôlatrant tous ses frères et soeur. C’est le bébé qui a prouvé à une petite Miss Kangourou de treize ans qu’elle aimait bien les bébés en fait, elle qui croyait détester ces petits êtres étranges, bruyants et tout rouges. Elle s’est occupé de Poussin comme une petite maman, ça a été le grand bonheur de son adolescence, et après lui avoir donné ses biberons pendant des années, elle lui sert maintenant ses premières bières light aux soirées… Poussin est très mûr pour son âge, et espère très fort qu’il sera rapidement un Tonton Poussin.

Le Papa: Un gentil papa très doux et très fier de sa tribu. Il est également un chouette papy pour ChoupiBaby, c’est tellement naturel pour lui. Il a toujours préssenti que Miss Kangourou et Mr Choubidou auraient des difficultés pour concevoir leur Baby, et chouchoute sa grande fille le plus possible à coup de petits plats et autres petites cartes personnalisées…

La Maman: Miss Kangourou pourrait écrire un billet entier, et même un livre sur sa maman, et leur relation si particulière. La Maman de Miss Kangourou vient d’une grande famille des îles à cocotier, elle a connu une enfance difficile, avec des parents froids, désinvestis et violents, a été finalement éduquée par des nounous avec ses frères et soeurs une fois que sa maman à elle est partie élever sa petite dernière avec son nouveau mari. Elle a rencontré son mari très jeune, l’a épousé six mois plus tard, et n’a jamais divorcé. Les parents de Miss Kangourou ont pourtant une relation difficile, avec une maman très autoritaire et un papa parfois très passif. Miss Kangourou aurait tout donné pour qu’ils arrêtent cette relation destructrice il y a 20 ans.

La Maman de Miss Kangourou n’a pas été ce qu’on appelle une bonne maman, car trop sévère. Elle a tout fait pour que Miss Kangourou et ses frères aient une éducation parfaite, accès aux activités de leur choix, au prix de beaucoup de sacrifices, et ils n’ont jamais manqué de rien.

Mais à quel prix… Peur permanente de l’échec, pression de réussite, terribles colères de la maman envers les trois enfants. Envers le SuperBroz qui faisait pipi au lit jusqu’à la préadolescence, envers LittleTeacher qui n’arrivait pas à apprendre à lire, envers Miss Kangourou qui n’était pas toujours parfaite, avait tendance à prendre du poids, etc… Et ce pendant 14 ans. Une enfance dans la peur, un papa immature et impuissant devant tout cela. Une maman qui était pourtant tellement fière de ses enfants, et qui les aimait plus que tout. Compliqué tout cela… Miss Kangourou était la confidente de ses deux parents lors de leurs conflits quasi quotidiens, la confidente et la protectrice de ses petits frères. Pas étonnant qu’elle se soit « casée » à l’âge de 15 ans avec Mr Choubidou, diront les psychologues de comptoir.

Et pourtant, l’arrivée de Poussin a tout changé dans la famille Kangourou. Poussin a été une vraie surprise, la Maman ayant près de 40 ans, un antécédent de salpingite bilatérale, et une contraception sensée être efficace… On est pas tous égaux en fertilité! Poussin a changé les parents de Miss Kangourou, qui l’ont élevé avec tendresse et amour, avec patience… à croire que c’est Poussin qui a éduqué les parents de Miss Kangourou en fait. Après avoir vécu une enfance très difficile et avoir mis une pression terrible à ses trois premiers enfants pour réussir leur vie, la maman de Miss Kangourou s’est enfin détendue, a pris énormément de recul, et s’est rapprochée de ses petits.

Miss Kangourou n’est pas rancunière, et est devenue très proche de sa Maman, lui a pardonné avec les années. Grandir, c’est accepter les imperfections de ses parents n’est-ce pas ? Elle a compris que sa maman a fait comme toutes les mamans, de son mieux, pour que ses enfants réussissent, sans réaliser le cauchemar qu’elle leur faisait vivre, n’ayant rien connu d’autre elle-même.

C’est aujourd’hui son principal soutien dans toute cette histoire, sa confidente, celle qu’elle appelle pendant une heure quand elle n’en peut plus, celle qui la soutient dans son parcours universitaire interminable et difficile. C’est celle qui a accepté qu’elle se marie si jeune. C’est également celle qui a soutenu SuperBroz lorsqu’il a choisi de quitter ses études élitistes pour se diriger vers un BTS le rendant beaucoup plus heureux. C’est une vraie maman qui s’inquiète toujours pour ses quatre enfants. Et finalement, Poussin est un ado cool et heureux avec de chouettes parents.

Miss Kangourou a toujours eu la peur panique de reproduire le schéma familial de violence maternelle présent depuis…au moins trois générations de femmes (mère, grand-mère, arrière grand-mère). Elle n’a pas voulu avoir d’enfants pendant des années par peur de lever un jour la main sur eux, et de recréer cette peur dans laquelle elle a grandi. Elle ne supporte pas la violence envers qui que ce soit, est trop très sensible. Elle est même devenue végétarienne avec le temps 🙂

Et puis SuperBroz, partageant ses peurs, est devenu un Papa, un vrai, alros que c’était le plus traumatisé des trois par cette enfance… et ça a redonné confiance à Miss Kangourou sur ses capacités à être maman…

Mais elle a quand même si peur d’être une mauvaise maman… Elle voudrait être une maman patiente, toute douce, à l’écoute de ses enfants, et souhaite juste qu’ils soient heureux et épanouis, confiants, qu’ils soient prix Nobel ou parents au foyer…  Quand sa Belle Mère lui dit que c’est dans la tête, une petite voix lui dit que c’est peut être vrai, que peut être elle a tellement peur d’être une mauvaise maman que son utérus lui dit non.

Bref, c’était l’histoire familiale foireuse et joyeuse de Miss Kangourou. Et ce soir c’est la première piqûre de stim de sa vie. Si elle va à la pharmacie très vite. Hop hop hop.

Chère Dame Cigogne ….

Ca fait un moment que Miss Kangourou n’a rien écrit sur son blog. C’est pas qu’elle n’ait rien à raconter, juste qu’elle a été un peu trop occupée ces derniers temps pour tout ça! Elle continue de vous lire même si elle commente moins vos blogs…

Que pasa en la vida de Miss Kangourou? (oui, Miss Kangourou est multipolyglotte)

Ca bosse, ça bosse tout plein même, mémoire et thèse en même temps avec un stage bien prenant et un DU à Pollution City, ça dépote! Dommage que les journées ne durent que 24h, et dommage que Miss Kangourou ne soit pas une insomniaque mais au contraire une narcoleptique ayant besoin de 8 à 9h de sommeil par jour… qui doivent donc être rattrapées suite aux gardes nuits blanches hivernales en réa (ils sont bien bien malades les petits patients quand même)!

Heureusement, ce week end Miss Kangourou s’est accordé un luxe de ouf: une journée et demi off pour fêter l’anniversaire de Mr Choubidou! Et oui, le cher et tendre a soufflé ses trente bougies ce jour, et Miss Kangourou lui a organisé une chouette soirée, genre avec tous ses amis et collègues, e jolie salle décorée, la totale! Heureusement, Mr Choubidou a des amis et une famille adorables et le rôle de Miss Kangourou a avant tout été de faire sa cheftaine et de déléguer les multiples tâches, comme une vraie manager, trop cool! La Pretty Sister a fait l’entrée, le Best Friend une partie du repas, la Belle Mère prof-de-bio-qui-dit-que-linfertilité-c’est-dans-la-tête s’est chargé du dessert so fabulous avec le prénom de Mr Choubidou dessus et tout et tout (un point pour Belle-Maman), le SuperBroz et SuperCopain ont fait une petite vidéo trop funky… Miss Kangourou a préparé et goûté le cocktail d’apéro !

Bref, très bonne soirée, un Mr Choubidou très ému et touché, plein de petits mots adorables, un cadeau qui fait rêver (stage premier niveau du brevet de pilote d’avion)…

Un des petits mots lui a fait verser sa petite larme : « Joyeux anniversaire Choubidou, en espérant que cette trente et unième année t’amènera plein de bonheur, et qui sait, peut être la joie d’être enfin papa » … Doux et joliment écrit non ? Super copains.

Aucune Pregnant Bitch, pas d’annonces, et juste deux Bébés qui ont dormi quasiment toute la soirée dans le cagibi (z’avaient qu’à pas être là, oui Miss Kangourou est vile et aigrie). Un bébé avec un moche prénom et un avec une moche tête, tout le monde s’est moqué d’eux d’abord. (Enfin, seulement sa maman, probablement pour remonter le moral de Miss Kangourou !)

Côté avancée vers le Baby, dernières tentatives de conception non médicales … Check ! Avec des séances de RPO/48h presque toute la semaine d’ovulation potentielle, sauf pendant les deux jours de déplacement de Miss Kangourou à Pollution City pour la formation tiptop. Col ouvert et tout mou mercredi dernier, on est pas trop mal, ça va forcément marcher (ou pas). On dit bien jamais 18 sans 19 (cycles), non ? Et ben ça tombe bien, c’est le 19e là, c’est fait !

Au cas où, Magic-stylo-Gonal F commandé par Mr Choubidou sans trop de difficultés (grâce à vos blogs, il a compris que c’était Sa mission), sérologies virales faîtes pour les deux ce jour, sans avoir à menotter Mr Choubidou au labo, il progresse le loulou, il ne tombe même plus dans les pommes 🙂

Miss Kangourou prévoit donc un J1 entre jeudi et lundi selon la longueur de ce 19e cycle, un début des stims à J3 par Gonal 50UI pour commencer. Elle a toujours aussi peur des piqûres by the way. Question aux coupines: Le Gonal se conserve forcément au frigo? Parce que comment vous dire, avoir accès aux piqûres à heure fixe, ça va déjà être méga LOL, alors devoir trimballer le magic-stylo-hormonal du frigo de la réa A au frigo de la réa B où Miss Kangourou est de garde, puis au frigo de l’appart… Avec la petite tête de Miss Kangourou qui est aussi distraite qu’une mouette, ça va pas le faire, le stylo va être zappé en 24-48h maxi c’est certain! Comment faîtes vous les PMettes qui n’ont pas de lieux et horaires fixes pour gérer tout cela?

Conclusion: il faudrait que Miss Kangourou soit enceinte cette fois ci, juste avant la PMA, comme Miss Smile (<3), allez la cigogne, viens chez Miss Kangourou, elle te donnera des graines, ou des mignonnettes Côte d’Or, du champagne, des olives, ce que tu veux! Elle ne te tordera pas le cou même si tu es une saleté d’oiseau injuste et capricieux, elle recevra ton cadeau avec un sourire doux et gentil. Allez Dame Cigogne, c’est le moment ou jamais! Après Miss Kangourou va devoir se piquer avec une vilaine seringue surchauffée et attraper des tas de maladies, prendre du poids, être encore plus casse-pied qu’elle ne l’est déjà avec sa f²cking thèse et son f²cking mémoire… Tu veux pas ça, hein Dame Cigogne? Pleeeeeeeeeeeaaaaaaaase.

Quand un Kangourou supplie une cigogne, c’est que les choses deviennent franchement foireuses.

C’est vraiment stupide d’y croire encore à ce 19ème cycle, comme si…

Et si …..

Bref, Miss Kangourou est en DPO, et se prépare à devenir une toxico, et prie la déesse des cigognes chaque soir… Entre deux palpages de seins et checkage de culotte (à 5dpo c’est un peu débilou, mais on ne se refait pas)