Il y a un an …

Il y a un an pile, Miss Kangourou rentrait de sa mission humanitaire lointaine après deux mois d’absence juste à temps pour souhaiter la bonne année à ses amis et retrouver un Mr Choubidou tout heureux de ne plus faire dodo tout seul.

Ces retrouvailles sonnaient la reprise des « essais bébé », et ils se sont souhaité « une bonne fertilité » pour 2013, en trinquant à minuit, avec un petit sourire en coin.

En effet, deux semaines plus tard, ils partaient réaliser leur chouette projet prévu depuis deux ans, et s’envolaient pour trois mois de voyage en amoureux dans de superbes pays colorés et latinos… Trois mois de découvertes, de complicité, de carnavals indiens, de treks dans les salars, d’émerveillement, trois mois pour apprendre un peu l’espagnol qui est aujourd’hui la langue dans laquelle ils s’échangent des mots doux, trois mois pour se retrouver, au quotidien, pour dormir dans la forêt amazonienne, ou à 4000m auprès de lacs roses et de geysers…

En espérant revenir à trois de ce voyage loin de tout.

Mais malgré des séances de « poney » on ne peut plus régulières et des conditions idylliques, avec de la bonne nourriture, un arrêt de la clope, des vitamines, du sommeil, de la nature, pas de stress, de l’amour …

Ils sont rentrés à deux.

Et ont retrouvé non pas une, ni deux,   bien 4 pregnant bitchs à leur retour parmis les amies les plus proches de Miss Kangourou, surprise !! Gloups. Ont du supporter les regards appuyés sur le ventre et autres blagues douteuses et insinuations jusqu’à ce que tout le monde, famille et amis, aient vu Miss Kangourou boire un petit verre alcoolisé.

Après la reprise difficile du travail, avec un stage en maternité plutôt mal placé, Miss Kangourou et Mr Choubidou se sont remis dans la routine du quotidien, et ont trouvé plein de raisons pour lesquelles il était tout à fait normal que Baby n’ait pas voulu trouver sa place dans la poche du Kangourou. Ben oui, le décalage horaire, l’altitude, le port de sac à dos, les longs trajets sont un excellent moyen de contraception non ? Dixit les quelques personnes au courant de leur projet…

Cependant, la reprise n’a pas ammené de Baby. La faute aux gardes probablement. Ou à autre chose ?

C’est à ce moment là (en mai) que Miss Kangourou a commencé à s’inquiéter sérieusement, à s’intéresser à la PMA, a appris à manier le thermomètre dans les fesses au petit déj, le palper de col utérin, la tentative de différencation des glaires cervicales versus restes de semence de Mr Choubidou (amis de la poésie, passez votre chemin ! PS : la différence est simple : Miss Kangourou n’a quasi pas de glaires cervicales, en tous cas pas de blanc d’œuf, never ever)

Après un mois de mai sexy comme vous pouvez le voir, elle a enchaîné avec un juin « bio » en mode MACA, levure de bière, huile d’onagre et de bourrache, gatillier… Eau de Vichy, club des bicarbonateuses Doctitruc…

Elle a ensuite eu sa grossesse express et a perdu sa petite étoile.

A alors découvert vos blogs et s’est sentie moins seule, a attendu, espéré, pleuré, rêvé, angoissé avec vous… A beaucoup ri aussi (merci les PMettes rigolotes)

A attendu…

A attendu d’avoir le droit officiel de s’inquiéter pour sa fertilité (un an).

A attendu d’avoir le deuxième rendez vous en gynéco, chez Dr Boxon, celui où on ne lui a pas claqué la porte au nez.

A attendu les examens, puis les résultats des examens. Puis l’interprétation des résultats des examents.

A attendu le premier RDV en PMA.

A attendu ….

Attends encore…. Comme tant d’entre vous.

2013 avait super bien commencé, restera l’année où Miss Kangourou et Mr Choubidou ont réalisé un de leur plus joli rêve de couple.

Vivement 2014, que les choses se concrétisent enfin, avec ou sans Baby à la clé, mais avec plus d’action et moins d’attente… Action PMesque, adoptesque, naturesque (LOL)…

En tous cas, je vous souhaite une année 2014 pleine de magie, de vœux exaucés, de promesses tenues et d’avancée vers votre Baby, à vous qui attendez depuis bien plus longtemps que moi, qui êtes déjà toutes des mamans de cœur… Que ce réveillon soit doux pour celles qui préfèrent rester auprès de leur amoureux, au chaud, qu’il soit festif pour celles qui préfèrent se changer les idées en faisant la fiesta !

Quand copine Baba Cool tire les cartes à Miss Kangourou ….

Miss Kangourou a une chouette amie, qu’elle ne voit pas souvent mais qu’elle aime tout plein, Copine Baba Cool.

Baba Cool est neuropsychologue et a toujours su concilier un esprit cartésien irréprochable avec de la zénitude et autre méditations et aytohypnose…. Elle voyage la moitié de l’année, fait des CDD l’autre moitié, et participe à des travaux de recherche et autres trucs sérieux, et vit avec Mr Hippie, polygame rêveur squatteur…

Mais surtout, Baba Cool est une sorcière (une vraie) qui tire les cartes de tarot à Miss Kangourou et tous ses amis depuis des années. Et le pire c’est qu’elle vise toujours juste et voit des choses très intéressantes. Bien entendu elle n’était pas au courant des soucis de Miss Kangourou lorsqu’elle leur a tiré les cartes hier soir.

Et voilà ce qu’elle lui a sorti :

Une première carte repésentant les choses à faire en 2014 : Réfléchir, se poser, méditer, la carte de la philosophie…
Genre elle cogite pas assez la Kangourou ?

La deuxième représentant les choses à ne pas faire : La carte du hasard et de la chance…
Il faut arrêter de laisser DNLP en totale autonomie, elle avait compris Miss Kangourou !

La troisième étant l’objectif: la carte de la féminité, une jolie dame entourée d’étoiles…
Ze carte de la maternité !

Et la quatrième la façon d’atteindre ce Goal ultime : Deux voies différentes se complétant et se répondant, de couleurs différentes…

Troublant non ? D’autant plus troublant que Miss Kangourou est déjà en train de se renseigner sur les démarches d’adoption… Oui, c’est très très tôt, et c’est le tout début du parcours, et Mr Choubidou n’est pas encore tout à fait prêt à se lancer là dedans.

Mais adopter un enfant, c’est un projet qu’elle a toujours eu avec Mr Choubidou, projet mal défini mais présent dans leur cœur depuis bien longtemps… Et Miss Kangourou n’est pas sûre d’être prête à tout tenter en PMA, n’est pas sûre d’avoir la force d’enchaîner des FIVs, ne se voit pas (pour le moment) faire appel au don de gamètes et tout et tout… A été traumatisée par sa fausse couche, et a très peur d’en faire d’autres, et ne veut pas revivre cette souffrance … ne veut pas voir la PMA comme une obligation et comme le seul moyen d’avoir son Baby…

Alors oui, c’est trop tôt pour mettre tout cela en route, mais elle ne veut pas que l’adoption soit un projet réalisé par dépit après avoir tout testé avant, en étant déjà épuisée par tout cela…. Pour elle c’est une façon de devenir maman tout aussi jolie que de mettre au monde ses enfants, et ça lui correspond plus que tout ce bazar médical hormonal piquouzal avec ses embryons congelés et fausses couches si traumatisantes.

Ceci dit, elle n’est pas si nunuche que ça, genre « l’adoption tu vois c’est trop beau et trop facile, on va sauver les bébés africains qui n’attendent que Miss Kangourou, tu vois quoi, petite larme au creux de l’œil…. »

Elle sait (et commence à réaliser) que c’est un parcours sacrément long et compliqué et avec une fin incertaine, demandant une patience d’ange, ça lui rappelle un autre type de parcours… et qu’il faut être mûrs pour se lancer dans ce projet, que concilier les deux parcours est très difficile…

Elle n’a pas encore fait le deuil d’un Baby qui leur ressemble à tous les deux.

Elle espère de tout son cœur que les IAC seront une réussite et lui éviteront de vivre un parcours PMA qu’elle vous trouve si courageuses de mener jusqu’au bout..

Et vous, y avez-vous pensé rapidement ? D’emblée ? Avez-vous mené les deux parcours en parallèle ? Quand avez-vous débuté les démarches pour celles qui s’y sont mises tôt ?

Ca doit vous paraître ridicule qu’une si jeune PMette que Miss Kangourou s’interroge sur tout cela si vite, mais ce blog est sensé être un lieu de déversage de pensées interdites non ? 🙂

Bisous les filles

Jingle Bells …

Cette année sera comme pour beaucoup d’entre vous un nouveau Noël sans Baby pour Miss Kangourou.

Pour tout vous dire, l’an dernier elle était en mission à l’étranger dans un pays musulman en guerre à Noël, et avait vécu un Noël bien différent…

En 2012, pour Noël, tous les expatriés en mission avaient ramené plein de petits plats traditionnels de leur pays, Miss Kangourou avait fait des makis au légumes (pourtant elle est pas japonaise, mais végétarienne alors le foie gras, beurk, enfin passons !).

Elle avait alors découvert le Cake australien, les beignets suèdois, les cookies canadiens, la soupe chinoise… Un beau repas, zéro alcool, mais beaucoup de fous rires, des petits cadeaux échangés, plein de musique, un joli sapin…

C’était un Noël hors du commun, et le plus chouette, c’est que l’un des collègues locaux avait accepté de se déguiser en père Noël, avec sa barbe ça rendait super bien! Grâce à ces moments d’échange et de partage, Miss Kangourou avait passé un joyeux Noël, bien que loin des siens et en pleine coupure dans les essais bébé qui commençaient déjà à durer…. Elle s’était donc promis que le prochain serait en famille, avec son chéri, un Baby, ses frères et ses parents.

Cette année, Miss Kangourou a donc décidé de profiter de Noël, malgré l’année d’échecs écoulée. Et a trouvé une astuce pour essayer de bien le vivre. Au lieu de penser à son Baby, elle essaye de retrouver son âme de petite fille et va se faire chouchouter chez Papa Maman pour le réveillon, a demandé une peluche toute douce à Mr Choubidou, et se promène au marché de Noël pour entendre les musiques de son enfance. C’est tout juste si elle ne fredonne pas Jingle Bells à l’hosto. Bref, Miss Kangourou est en train de débiliser sérieusement, se prend pour une gamine de 8 ans, qui du coup est beaucoup trop jeune pour avoir autre chose qu’une poupée comme bébé! Cette technique marche pas trop mal pour le moment, suffit de se convaincre très très fort! (et de faire ses courses de Noël par internet, trop de pregnant bitch dans les magasins)…

Joyeux Noël à toutes, des bisous à celles qui traversent des moments difficiles, particulièrement à Titpouce…

En espérant que vous trouverez un tit peu de rêve, de magie et de douceur dans les bras de votre amoureux ou avec votre famille au chaud près du sapin.

Bisous les Coupines
noel

Casse tête chinois …

Y a pas que les infertiles …
La semaine dernière, Miss Kangourou a passé trois jours en formation en compagnie de ses copines réanimeuses… Au programme, du travail, une présentation en public, et de la fiesta ensuite !!
A cette occasion, elle a eu une conversation qui lui a fait prendre conscience du fait qu’elle n’était pas la seule à souffrir du manque de baby… En effet, après avoir expliqué le programme à PMA 2014 en avant première à deux copines proches, et le stress associé, l’une d’entre elle, Dr B Jones, a commencé à dévoiler ses sentiments de la même manière … Dr B Jones est célibataire contre son gré, enchaîne les histoires sans lendemain et les mecs obsédés sexuels, et désespère de rencontrer l’âme sœur, malgré une recherche active, un degré de charme évident et un support web/Meetic et tout … Et ce désir de bébé si fort, elle le décrit avec les mêmes mots qu’une infertile « aigrie », sauf qu’en plus elle n’a pas de chéri pour vivre les fêtes de fin d’années avec un dîner aux chandelles à défaut d’autre chose… Et à plus de trente ans, ça l’inquiète beaucoup, Dr B Jones…
Miss Kangourou a beaucoup réfléchi suite à cette discussion, et a réalisé que pour ses amis célibataires, certes ils auront des enfants peut être un jour, mais le doute et la tristesse sont tout aussi présents que pour un couple d’infertiles … Dr B Jones a aussi les mains qui tremblent à la mater, et les larmes aux yeux lors des mariages, et autres annonces…
Bref, Miss Kangourou va essayer d’être plus gentille avec ses potes célibataires. Ca peut vous paraître ridicule mais elle n’avait jamais fait le parallèle entre sa souffrance et la leur…
Casse tête ch*nois
Miss Kangourou et Mr Choubidou se sont accordé une soirée en amoureux resto ciné et sont allé voir le dernier film de la trilogie de Klapisch, pour se changer les idées… Et devinez de quoi ça cause entre autres ?
Le brave Xavier fait un magnifique don de soi pour engrosser sa BFF lesbienne …
La scène de don de sperme est juste trop poilante, Mr Choubidou était plié…
Bref, à voir, ne serait-ce que pour cette scène, mais aussi parce que c’est un super film (surtout pour les bobos baroudeuses comme Miss Kangourou)

Un dimanche midi …


Hier, Mr Choubidou a fait son coming out d’infertile devant sa Titesoeur, lors du café servi au cours du traditionnel repas dominical. Ses parents étaient déjà au courant des bilans en cours, et ont donc eu droit aux détails de l’IOP, IAC, FIV probable….

La Titesoeur a très bien réagi, s’en doutait un peu, et a été de bon conseil, ayant une amie proche passée par les IAC…

Les parents de Mr Choubidou sont profs de bio, donc plutôt spécialistes de la reproduction humaine qu’ils enseignent depuis 40 ans aux plus jeunes …
Et là, la belle mère de Miss Kangourou a eu une phrase malheureuse…
« Vous ne m’enleverez pas de l’idée que c’est psychologique et lié au stress tout cela »
What the f*ck ? Non mais allo quoi, t’es prof de bio et tu comprends pas le terme « début de ménopause précoce » ???
Explication de la prof en question :
« Je connais plusieurs filles soit disant stériles qui ont voulu adopter et qui sont tombé enceinte après la PMA , c’est bien la preuve que c’était psychologique»
Bref, vous imaginez la fin de la discussion, l’explication sur le sujet et le degré d’agacement suivant ce fameux repas dominical. C’est Miss Kangourou qui avait insisté auprès de Mr Choubidou pour avoir cette discussion, parce que « tu comprends, notre Baby, ce sera son histoire, il faut pas que ce soit un sujet tabou dans la famille, et puis ils comprendront… »
Elle a compris sa douleur, la Miss, et fermera sa bouche à ce sujet jusqu’à ce qu’elle ait une écho de 3 mois à leur montrer, aux boparents-profdebio-c’estdanslatête-arrêtezd’ypenser.
Bande de moches va.
Non mais allo quoi !!

Welcome in PMA Land

Ce soir, Miss Kangourou et Mr Choubidou sont allé rencontrer Ze Docteuse de PMA, Dr Espoir, celle qu’ils ont choisi il y a 6 mois déjà, en espérant ne jamais aller à ce fameux rendez vous pris « au cas où » vu les délais d’attente.
Après tant d’attente, ça lui a fait tout drôle à la Miss de rentrer dans un cabinet « Gynécologie Stérilité », ça met dans l’ambiance d’un coup. Elle a regardé le mur de photos de bébés, les autres dames qui attendaient, les secrétaires, et cet endroit où elle va peut être faire son Baby.
Alors Dr Espoir est une jolie madame dynamique avec des yeux très doux, un sourire plein de gentillesse.
Miss Kangourou lui a tout raconté : les mois d’essais, la petite étoile de mai envolée très vite, l’AMH toute pourrite et les courbes de température pas top top. L’ambiance de diagnostic formel hormis la dysovulation et la réserve basse. Elle a eu l’impression de passer un concours d’entrée ou entretien d’embauche !
Elle s’était préparé à beaucoup de choses, mais craignait surtout d’être renvoyée chez elle avec l’option « non admissible en PMA », mention « arrête d’y penser ça viendra tout seul ». N’ayant jamais eu droit au moindre cacheton de Clomid ni à la moindre petite stimulette, ça paraissait un peu irréel de rencontrer une star de la FIV, soignant des damoiselles avec des parcours beaucoup plus longs et compliqués que la Miss…
L’autre possibilité, bien pire, était l’option « Game Over » mention « Bye bye les ovocytes du kangourou quasiménopausée»
Mais Dr Espoir ne les a pas mis à la porte, au contraire. Elle les a rassuré un tit peu, même avec une AMH basse, à 29 ans on obtient encore de bons résultats en PMA. Après 35 ans, avec ce chiffre, ils auraient été refusés d’emblée, mais à 29 ans, ils ont encore droit de tenter de se reproduire avec leur propres gamètes. Par contre, il devient urgent de fabriquer ce petit Baby car le temps ne joue pas avec eux …
Au programme ce sera donc :
Décembre : Re Spermogramme pour Mr Choubidou avec test de migration survie, spermoculture et tout et tout. Mr Choubidou ayant vécu un moment fou d’érotisme avec le magazine porno russe de 1945 du labo de PMA, vous imaginez son enthousiasme. La seule question qu’il a posé : « mais… on devait pas attendre trois mois minimum entre deux prélèvements ? » Non non, il n’y échappera pas comme ça.
Janvier : Début des IAC en fin de mois, pour trois essais d’affilée si possible. Sous réserve du spermo of course.
Si échec des trois premiers IAC, ce sera une FIV directement, Dr Espoir ayant des doutes sur la qualité ovocytaire de Miss Kangourou au vu de ses résultats.
Dr Espoir a hésité à les passer en FIV d’emblée, mais la petite étoile de mai lui donne envie de tenter quand même les IAC. Ca tombe bien, Miss Kangourou est pressée d’avoir son Baby mais a très peur de la FIV et n’était pas prête du tout à débuter les choses trop invasives et médicales (oui, une anesthésiste qui déteste les piqpiq). Du coup, des IAC, ce sera largement suffisant, elle qui pensait rentrer avec une ordonnance de Clomid Duphaston. Elle a demandé tous les formulaires d’explication pour apprendre à gérer le Gonal, et va relire vos blogs avec attention 
Bref ben Miss Kangourou et Mr Choubidou ont réussi leur examen d’entrée en PMA avec mention IAC/FIV pour 2014…
Ils sont soulagés d’être enfin pris en charge, ont beaucoup aimé Dr Espoir très franche, douce et à l’écoute, lui donnent donc toute leur confiance pour fabriquer le Baby Joey tant attendu (special for you Biquette).
Mr Choubidou a compris que les RPO (rapports programmés obligatoires) allaient se transformer en BPO (branlette programmée obligatoire), et ça lui fait tout drôle de faire son Baby au labo.
Miss Kangourou est juste soulagée de pouvoir se reposer sur des professionnels compétents et a de l’espoir pour ces trois petites IAC. Elle avait déjà renoncé depuis un moment au bébé couette, et en avait marre d’être dans l’incertitude. Elle va pouvoir se détendre à Noël et faire la chouille à Nouvel An avant de démarrer un 2014 plein d’espoir comme pour beaucoup d’entre vous….
Merci pour vos petits mots de soutien !

La veille du grand jour …

I love my job ❤

Elle court elle court la Miss Kangourou (enfin, elle bondit, tu vois, quoi) entre les différents hôpitaux pour y passer de chouettes nuits blanches entourée de plein de patients bien malades. D’ailleurs elle y retourne ce soir, mais quand on aime on ne compte pas n’est-ce pas.
Côté boulot justement, elle est ravie de t’apprendre que ça y est, le Chouett’hosto qu’elle surkiffe lui a enfin proposé un poste dans le service de son choix, alias la réanimation médicale. Ca faisait des mois que les choses traînaient, que la direction lui faisait du chantage pour qu’elle choisisse plutôt l’anesthésie (mais elle aime pas ça, l’anesthésie). Du coup, elle avait du aller se vendre auprès des Dieux patrons du Grand CHRU pour avoir une solution de secours si le Chouett’hosto lui refusait son poste. Du coup beaucoup de stress et de nuits blanches aussi à cause de ça. Mais ouf, c’est réglé !
Une interne mariée en fin de cursus on lui demande trois trucs : « C’est pour quand le Baby ? » « T’as bientôt fini, tu vas où après ? » « et ta thèse ça avance ? »
Répondre « Sujet tabou » trois fois d’affilée, ça le fait moyen ! Du coup, elle n’osait plus trop côtoyer ses semblables, la Miss, trop curieux les gens, incroyable.

Le Baby des autres

Hier, Miss Kangourou a pleuré. Ca faisait au moins trois semaines que ça n’était pas arrivé 
Mais quand elle a été rendre visite à Mme Hippopotame, alias sa meilleure copine enceinte en C-1, à la mater, c’était trop difficile. Tu te demandes sans doute comment on peut être enceinte en C moins 1 ? Ben c’est simple, tu prévois un C1 en avril, et tu tombes enceinte en mars parce que t’as pris un ptit risque hors période ovulatoire mais t’es trop fertile, hihihi.
Du coup, 9 mois plus tard, voilà Miss Kangourou et Mr Choubidou à la maternité pour la 5e fois de l’année, à aller rencontrer une petite JoliBaby qui aurait du pu être la leur. Ils étaient accompagné de PrettySister et SuperBroz, son frère et sa belle-sœur chéris. Quand Mme Hippo a voulu mettre la JoliBaby dans les bras de Mme Kangourou, celle-ci a gentiment décliné l’offre, prétextant une contagiosité d’un patient de la nuit d’avant. Et a retenu ses larmes de fatigue/émotion/envie/jalousie de bitch/tristesse.
En arrivant devant la voiture, sa merveilleuse PrettySis’ et SuperBroz’ l’ont regardé avec douceur en lui demandant des nouvelles, et lui ont fait un gros bisou de « on comprend peut être pas ce que tu vis mais on est avec toi ».
Du coup, ça a pas loupé, 5 minutes plus tard, fontaine en route. C’est Mr Choubidou qui était aussi tout tristounet, « C’est quand que nous aussi on a une chambre à la maternité ? ».
En fait, ce qui a fait craqué Miss Kangourou, c’est le côté si naturel et normal de l’arrivée de JoliBaby, tout le monde regardant cette petite merveille qui ressemble à son grand frère, et à sa maman. Elle s’est demandé si elle aurait des bébés un jour, et si ils lui ressembleraient ou pas, ou à une donneuse, ou à d’autres parents lointains…

Bref, Miss Kangourou cogite grave, et a hâte d’avoir des réponses demain lors de ce fameux premier rendez vous en PMA. Elle pense beaucoup à vous qui êtes passées par cette étape.

Bisous les copines